Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > Les juifs d’Israël (1)

Les juifs d’Israël (1)

vendredi 6 février 2009, par Al Faraby

"Pourquoi t’as titré, je te cite, les juifs d’Israël ?"
"qu’est-ce qui te choque dans la formule ?"
"j’sais pas... as-tu voulu dire qu’il existe autre chose que des juifs en Israël ?"
"oui, bien sûr... mais pas seulement"
"qu’as-tu voulu dire d’autre ?"
"qu’il y a des juifs qui ne sont pas en Israël"
"oui mais ceux-là, ils ne sont pas dans le coup"
"que veux-tu dire ?"
"ceux qui ne sont pas en Israël ne votent pas"
"t’as raison, mais ils sont dans le coup malgré tout... jusqu’au cou même"
"ouf... à ce point-là !?"
"bien sûr... puisque sans les juifs en-dehors d’Israël il n’y aurait jamais eu tant que ça à l’intérieur"
"eeeuuhhhh... oui... logique, puisque la grande majorité vient de l’extérieur"
"et donc..."
"et donc quoi ?"
"sans ces juifs de l’extérieur, il n’y aurait jamais eu d’Israël... et le problème n’aurait jamais existé"
"quel problème ?"
"celui de la Palestine et du peuple Palestinien"
"logique... mais dis-moi..."
"quoi ?"
"les juifs de l’extérieur qui viennent en Israël, votent-ils ?"
"évidemment qu’ils votent"
"comment se fait-il ?... en France ce ne serait pas possible..."
"simplement parce qu’à leur arrivée en Israël, ils deviennent israéliens"
"c’est pas très démocratique tout ça... et les pays du Quartet n’ont jamais protesté !?"
"ben non... puisqu’ils sont tous d’accord qu’Israël soit un Etat juif... c’est aussi un moyen de se débarrasser de leurs juifs à eux..."
"mais dis-moi... c’est de l’antisémitisme d’Etat !"
"non... c’est du sionisme, puisque ces juifs-là font le choix de devenir israéliens"
"...!?"

Al Faraby
Vendredi, 06 février 2009

Ancien videur de bar, Lieberman, 50 ans, a migré en Israël en 1978. Il est devenu un membre actif du Likoud, s’attirant une réputation d’homme de l’ombre influent. En 1996, il est apparu comme l’artisan de la courte victoire de Nétanyahou face à Shimon Pérès aux législatives. Il est devenu le secrétaire général de Nétanyahou, un poste où il a gagné le surnom de "PDG du pays".
Lieberman, qui vit dans une colonie juive de Cisjordanie, a finalement quitté le Likoud pour se faire élire à la Knesset en 1999 à la tête d’Israel Beitenou, un parti qu’il a fondé pour représenter le million d’Israéliens originaires de l’ex-URSS.
La formation ultranationaliste a commencé avec quatre sièges, avant de voir le nombre de ses députés passer à 11 aux législatives de 2006. Et les sondages lui en promettent jusqu’à 18 la semaine prochaine, le soutien au parti dépassant largement désormais le cadre de la communauté des immigrés de l’ancien bloc soviétique.

A lire aussi :
Les juifs d’Israël (2)

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr