Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Somalie > Une bombe fait 19 morts dont trois ministres à Mogadiscio

Une bombe fait 19 morts dont trois ministres à Mogadiscio

jeudi 3 décembre 2009, par La Rédaction

Un kamikaze déguisé en femme voilée a fait exploser sa bombe, tuant 19 personnes, dont trois ministres somaliens, lors d’une remise de diplômes universitaires dans un hôtel de Mogadiscio, annonce la force de l’Union africaine (Amisom) en Somalie.
Le kamikaze a d’abord écouté assis les discours pendant un certain temps avant de se diriger vers l’estrade et de déclencher la bombe.
C’est l’attentat le plus grave en Somalie depuis le 17 septembre, quand les miliciens islamistes du mouvement Al Chabaab avaient attaqué avec deux voitures piégées la base de la force de l’UA dans la capitale, faisant 17 morts.
Le gouvernement du président Cheikh Charif Ahmed, soutenu par les Nations unies, ne contrôle que quelques rues de Mogadiscio. Ces derniers jours, des rumeurs faisaient état d’une prochaine offensive gouvernementale contre les rebelles.
Un journaliste de Reuters présent à l’hôtel Chamo a précisé que l’établissement était rempli d’étudiants, de parents et de personnalités pour la remise des diplômes de l’université Benadir quand l’explosion s’est produite.
Le ministre de la Santé, Kamar Aden Ali, celui de l’Education, Ahmed Abdoulahi Waayil, et celui de l’Enseignement supérieur, Ibrahim Hassan Addow, ont été tués. Leur collègue des Sports, Saleban Olad Roble, a été blessé.
Un témoin, un étudiant en médecine, Mohamed Abdoulkadir, a précisé qu’au moins neuf étudiants et un enseignant avaient également péri.
"Beaucoup de mes amis sont morts", a-t-il dit à Reuters. "J’étais assis près d’un enseignant qui venait juste de prendre la parole, il a été tué."
La chaîne de télévision Al Arabya, basée à Dubaï, a annoncé qu’un de ses cameramen, Hassan al Zoubaïr, avait aussi été tué.
Ali Yassine Gedi, vice-président de l’Organisation Elman pour la paix et des droits de l’homme, a parlé de quarante blessés, dont le doyen de la faculté de médecine qui a été évacué en avion vers le Kenya.
Les soupçons se portent sur Al Chabaab, qui a tué le ministre de la Sécurité et une trentaine de personnes en juin lors d’un attentat suicide contre un hôtel de Baladwayne, dans le centre du pays.
Le groupe islamiste, qui passe à Washington pour être l’allié d’Al Qaïda dans la région, contrôle une grande partie du pays.
La Somalie est plongée dans le chaos depuis près de deux décennies et peu de signes laissent espérer que la dernière tentative en date pour y établir un gouvernement central soit plus fructueuse que les quatorze qui l’ont précédée depuis 1991.
Depuis le début 2007, les combats et attentats ont fait 19.000 morts et un million et demi de personnes déplacées.

(jeudi, 03 décembre 2009 - Avec les agences de presse )

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr