Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Plomb durci > Les chars israéliens resserrent leur étau sur Gaza-ville

Les chars israéliens resserrent leur étau sur Gaza-ville

mercredi 13 janvier 2010, par La Rédaction

Il y a un an, jour pour jour
"Plomb durci"
 
( 13 janvier 2009 )
 
Les chars israéliens progressaient mardi matin dans les faubourgs de la ville de Gaza et l'infanterie livrait d'intenses combats face aux combattants du Hamas.
Les forces israéliennes ont, selon les médecins palestiniens, tué mardi 12 combattants palestiniens, dont des membres du Hamas.
L'armée de l'air israélienne dit dans le même temps avoir attaqué 60 objectifs, dont des tunnels frontaliers, des fabriques d'armes et des postes de commandement du Hamas. Deux roquettes ont atteint la ville israélienne de Beersheba, sans faire de victimes.
Le Hamas a affirmé que ses combattants avaient activé des explosifs sous des blindés israéliens et livré combat à des soldats de Tsahal qui disposaient de l'appui d'hélicoptères de combat et de navires en Méditerranée. Les affrontements étaient les plus violents depuis l'entrée de l'armée israélienne dans le territoire, il y a dix jours.
Avant le lever du soleil, des explosions et des tirs de mitrailleuses retentissaient dans toute la ville, dont le ciel était constellé de flashes lumineux.
"Nous renforçons l'encerclement de la ville" de Gaza, a expliqué le général israélien Eyal Eisenberg à des journalistes qu'il a emmenés faire une tournée des positions israéliennes.
Le bilan côté palestinien depuis le 27 décembre se situe selon les médecins palestiniens à au moins 925 tués, et d'après le ministre de la Santé du gouvernement Hamas de Gaza, près de 400 des tués sont des femmes et des enfants. Israël déplore de son côté la mort de dix soldats et de trois civils.
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, entame ce mardi une tournée dans la région dans l'espoir d'obtenir une trêve à l'issue d'une semaine de pourparlers avec les dirigeants égyptiens, israéliens, jordaniens et syriens.
"Mon message est simple, direct et sans fioriture: les combats doivent cesser. Aux deux parties, je dirai: arrêtez tout de suite!", a-t-il déclaré.
L'Egypte a poursuivi ses efforts en vue d'un cessez-le-feu, mais de sources libanaises on indiquait que le Hamas s'apprêtait à rejeter ce mardi les propositions du Caire.
Le Hamas, dit-on de même source, ne veut une trêve que pour une durée limitée et s'oppose à la présence d'observateurs étrangers au poste de contrôle de Rafah entre la bande de Gaza et l'Egypte.
L'Etat juif a de son côté rejeté un appel à la trêve émanant du Conseil de sécurité de l'Onu, mais s'est dit prêt à débattre de nouvelles propositions.
Le chef du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a déclaré lundi à la télévision qu'il était prêt à négocier un cessez-le-feu mais seulement si Israël retirait l'ensemble de ses forces et mettait fin à son blocus économique du territoire palestinien.
Malgré la mobilisation de la communauté internationale, Israël a poursuivi son offensive en envoyant ses chars dans les zones densément peuplées de la ville de Gaza à l'occasion de la percée la plus profonde depuis le début de l'offensive terrestre.
Un porte-parole de Tsahal, le général Avi Benayahu, a indiqué lundi que l'armée avait avancé "plus profondément dans le territoire", sans pour autant avoir déjà lancé la phase 3 de la guerre. Des unités de réserve ont pris position dans la bande de Gaza afin de permettre aux militaires de métier de poursuivre leur progression dans la ville.
Selon le ministre israélien Shaul Mofaz, Israël est très très près d'atteindre les objectifs de son offensive, la plus meurtrière qu'elle ait lancée contre les Palestiniens depuis des décennies.
"Je pense que dans la semaine à venir, la situation sera évaluée et qu'une décision sera prise en conseil des ministres sur le fait de continuer ou non, et comment, les opérations", a dit Mofaz à la radio de l'armée.
 
Le contexte
 
. Soutien du Conseil de sécurité à Ban Ki-moon avant sa tournée au Proche-Orient
. Ehud Olmert dit avoir fait plier Rice, Washington dément
. La France va envoyer deux avions d'aide humanitaire destinée à Gaza
. Aides médicales tunisiennes pour la population de Gaza
. Gaza: le négociateur israélien Amos Gilad attendu jeudi en Egypte
. Gaza: protéger les civils est "un test pour notre humanité" (ONU)
. Violents combats à Gaza-ville
. Abbas accuse Israël de chercher à "anéantir" le peuple palestinien à Gaza
. Le Qatar invite les Etats arabes à participer à un sommet sur Gaza
. Gaza: Tsahal a encore du travail à faire, selon son chef
. Israël: un premier réserviste condamné pour refus de servir à Gaza
 
Pétition
Non au terrorisme de l’État d’Israël
contre les peuples Palestiniens et Libanais
Sur
http://www.aloufok.net/spip.php?article2