Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Plomb durci > Gaza : plus de 1000 morts, les combattants palestiniens face aux (...)

Gaza : plus de 1000 morts, les combattants palestiniens face aux chars

jeudi 14 janvier 2010, par La Rédaction

Il y a un an, jour pour jour
"Plomb durci"
 
( 14 janvier 2009 )
 
Des chars israéliens ont harcelé mercredi des combattants palestiniens à Gaza où l'aviation procédait à d'incessants raids au 19e jour de l'offensive israélienne qui a fait plus de 1.000 morts.
"Le nombre de martyrs a atteint 1.001 depuis le début de l'offensive contre la bande de Gaza et celui de blessés dépasse 4.580", a déclaré le docteur Mouawiya Hassanein.
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a entamé en Egypte une tournée régionale au cours de laquelle il tentera d'obtenir la fin des combats.
Pour la deuxième fois depuis le début de l'offensive israélienne à Gaza le 27 décembre, des roquettes tirées à partir du Liban sont abattues dans le nord d'Israël sans faire de victime.
Tôt dans la matinée, de féroces combats ont opposé des combattants palestiniens à des chars israéliens qui ont de nouveau avancé à l'intérieur de quartiers périphériques de Gaza-ville, selon des témoins. De violents combats ont également eu lieu dans le nord de la bande de Gaza alors que l'aviation israélienne a multiplié les raids dans la matinée contre des cibles sur l'ensemble du territoire contrôlé par le mouvement islamiste Hamas, y compris dans le centre de Gaza-ville.
Un Palestinien a été tué et 20 ont été blessés dans une frappe qui a détruit une maison du quartier de Cheikh Radwane, à Gaza, où un cimetière musulman a aussi été endommagé, selon des sources médicales et des témoins.
Trois femmes ont péri dans un raid à Chati, un camp de réfugiés de Gaza, selon les même sources.
Au moins 985 Palestiniens, dont 292 enfants et 95 femmes, ont été tués et plus de 4.500 autres blessés depuis le début de l'offensive, selon un dernier bilan du chef des services d'urgences à Gaza, Mouawiya Hassanein.
"On maintient la pression sur le Hamas en avançant plus profondément dans Gaza-ville et en l'encerclant tout en poursuivant les opérations partout dans la bande de Gaza", a affirmé un haut responsable du ministère israélien de la Défense sous couvert d'anonymat.
"Israël ne se sent pas sous pression pour mettre fin à l'opération à ce stade. La seule vraie issue que nous voyons se présentera lorsque Obama arrivera à la Maison Blanche", a-t-il ajouté en se référant au président américain élu Barack Obama qui prendra ses fonctions le 20 janvier.
L'armée israélienne a affirmé que l'aviation avait frappé "60 cibles" dans la nuit dans la bande de Gaza, notamment des "groupes d'hommes armés" et des tunnels de contrebande à la frontière avec l'Egypte.
Mercredi matin, neuf roquettes et obus de mortier ont été tirés depuis la bande de Gaza en direction d'Israël. Ces tirs n'ont jamais cessé depuis le début de l'offensive israélienne dont le principal objectif est de contraindre le Hamas à y mettre fin, faisant quatre morts dans le sud d'Israël.
Au total, dix militaires et trois civils israéliens ont été tués depuis le 27 décembre.
Les trois roquettes tirées depuis le Liban ont explosé près de la ville frontalière de Kyriat Shmona, selon la police israélienne.
Cette attaque, la deuxième du genre depuis le début de l'offensive à Gaza n'a pas été revendiquée. L'armée israélienne a répliqué en tirant dans la zone à partir de laquelle ces roquettes ont été lancées.
"Israël considère qu'il est de la responsabilité de l'armée et du gouvernement libanais d'empêcher des tirs de roquettes à partir du territoire libanais", a affirmé un porte-parole de l'armée israélienne.
Trois roquettes piégées ont été découvertes par l'armée libanaise et des soldats de la force l'ONU dans la zone d'où les engins ont été tirés sur le nord d'Israël, a annoncé une source des services de sécurité à l'AFP.
C'est dans ce contexte explosif que M. Ban a entamé sa visite dans la région pour tenter d'obtenir la fin des combats à Gaza en application de la résolution 1860 appelant à l'instauration "d'un cessez-le-feu immédiat" mais restée lettre morte. "J'exhorte les deux parties à s'arrêter maintenant, d'arrêter les combats maintenant, il n'y a plus de temps à perdre", a-t-il dit à la presse après un entretien avec le président Hosni Moubarak.
Après l'Egypte, il se rendra en Jordanie, en Israël et dans les territoires palestiniens, en Turquie, au Liban, en Syrie et au Koweït. Avant son départ, le chef des Nations unies a reçu le soutien "unanime" du Conseil de sécurité.
Le Caire attend toujours en outre que le Hamas s'engage sur son plan pour un cessez-le-feu. Un émissaire israélien, Amos Gilad, doit se rendre jeudi au Caire pour discuter du plan égyptien. Le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek, président en exercice de l'UE, s'est dit "sceptique" mercredi sur les chances de parvenir "bientôt" à un cessez-le-feu à Gaza.
Par ailleurs, la marine israélienne a empêché un navire iranien chargé d'aides humanitaires d'atteindre Gaza, selon le chef de l'équipe d'aide qui se trouve à bord du bateau et l'armée israélienne.
Un million d'habitants vivent sans électricité, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l'ONU.
 
Le contexte
 
Gaza: un accord sur un cessez-le-feu "très proche", selon Moratinos
L'Egypte a obtenu l'accord du Hamas, attend la réponse d'Israël
Réunion d'urgence de l'Assemblée générale de l'ONU sur Gaza jeudi
Gaza: "les contours d'un cessez-le-feu" se dessinent, selon Paris
La Bolivie rompt ses relations avec Israël
Plus de 300 enfants tués dans la Bande de Gaza, selon l'UNICEF
Algérie: collecte de sang pour Gaza parmi les journalistes
Ban Ki-moon : "Plus de temps à perdre" pour mettre fin à la guerre de Gaza
Un millier de morts à Gaza en trois semaines de combats
Israël accuse deux journalistes travaillant pour une télévision iranienne d'avoir violé la censure militaire
Tirs du Liban sur Israël: Beyrouth condamne, la Finul appelle à la retenue
L'offensive à Gaza tend les relations entre la Turquie et Israël
Nouvelle visite au Proche-Orient du chef de la diplomatie allemande
Débat au Parlement français sur Gaza, appels à une force internationale
Gordon Brown exhorte les leaders arabes à se montrer plus ferme envers le Hamas
Ban Ki-moon en Egypte, première étape d'une tournée au Proche-Orient
La Marine israélienne intercepte un navire iranien transportant de l'aide destinée aux Palestiniens de Gaza
Gaza: l'offensive israélienne vire à la guerre urbaine
Israël tire huit obus sur le Liban en riposte à des tirs de roquettes
Nouvelle nuit sous les bombes à Gaza
À Gaza, le cimetière du Cheikh Radouane est plein
Nétanyahou appelle au renversement du Hamas à Gaza
La Tunisie ne participera pas au sommet arabe sur Gaza
Lamine Zéroual pas candidat à la présidentielle algérienne
Gaza: "les catholiques de France sont meurtris et mobilisés", selon la CEF
Les Israéliens continuent à soutenir massivement la guerre à Gaza
 
 
Pétition
Non au terrorisme de l’État d’Israël
contre les peuples Palestiniens et Libanais
Sur
http://www.aloufok.net/spip.php?article2