Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Plomb durci > Israël estime que la fin de l’offensive à Gaza est proche, signe un accord (...)

Israël estime que la fin de l’offensive à Gaza est proche, signe un accord avec les Etats-Unis

samedi 16 janvier 2010, par La Rédaction

Il y a un an, jour pour jour
"Plomb durci"
 
( 16 janvier 2009 )
 
Israël a estimé vendredi que l'offensive dans la Bande de Gaza contre les tirs de roquettes du Hamas sur le sud de l'Etat hébreu pourrait bientôt s'achever. Parallèlement, un accord signé avec les Etats-Unis devait aider à garantir à l'Etat hébreu que les militants du Hamas ne pourraient pas profiter d'un éventuel cessez-le-feu pour se réarmer.
"J'espère que nous entrons dans la fin de partie et que notre objectif d'un calme durable et viable dans le sud (d'Israël) est sur le point d'être atteint", a déclaré Mark Regev, porte-parole du gouvernement israélien, ajoutant qu'il était "possible" qu'une décision soit prise dès ce week-end, en fonction des résultats des efforts diplomatiques des émissaires israéliens en Egypte et aux Etats-Unis.
A Washington, la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice a annoncé que les Etats-Unis et Israël avaient signé un accord destiné à garantir à l'Etat hébreu que le Hamas ne pourrait pas profiter d'un éventuel cessez-le-feu dans la Bande de Gaza pour se réarmer.
Mme Rice et son homologue israélienne Tzipi Livni ont signé le protocole d'accord devant la presse à Washington. Mme Livni a déclaré considérer le texte comme "un complément crucial à la cessation des hostilités", pour "compléter les mesures égyptiennes et mettre fin à l'entrée des armes dans la Bande de Gaza".
Un peu plus tôt, Mme Rice avait déclaré aux journalistes qu'elle espérait que des pays européens travailleraient à élaborer des accords bilatéraux, sur le même modèle, avec les Israéliens.
"Comme vous le savez, il y a un certain nombre de conditions qui doivent être remplies pour qu'un cessez-le-feu soit durable. (...) Et parmi elles il faut stopper la contrebande d'armes et la possibilité pour le Hamas de se réapprovisionner depuis d'autres lieux, dont l'Iran", avait-elle estimé.
Cependant, le chef politique du Hamas, Khaled Méchaal, a affirmé vendredi que son mouvement rejetait les conditions de cessez-le-feu posées par Israël et a réaffirmé que les tirs de roquettes sur le sud de l'Etat hébreu ne s'arrêteraient qu'après la levée du siège de la Bande de Gaza.
Le Hamas "n'acceptera pas les conditions d'Israël", a lancé Khaled Méchaal, demandant aux quelques représentants de la Ligue arabe réunis à Doha, capitale du Qatar, de soutenir les exigences du mouvement, d'annoncer un boycott d'Israël et rompre tout lien avec l'Etat hébreu. Le Qatar a annoncé vendredi qu'il suspendait ses relations diplomatiques avec Israël.
Au 21e jour de l'intervention, et après une quarantaine de frappes contre des cibles du Hamas dans la nuit, les combats ont baissé en intensité vendredi. Une dizaine de roquettes ont été tirées sur Israël, blessant trois personnes dont l'un se trouve dans un état critique, selon des responsables israéliens.
Des Gazaouis ont déclaré avoir entendu des chars israéliens quitter leurs positions dans les quartiers périphériques est et sud de la ville, mais un haut responsable de la sécurité israélienne a affirmé qu'il ne s'agissait que d'un redéploiement.
Des responsables palestiniens ont annoncé qu'une fillette de 11 ans avait été tuée par des tirs à l'artillerie lourde dans le nord de la Bande de Gaza, et des témoins ont rapporté qu'une mosquée de la ville de Gaza avait été visée alors que les fidèles se dirigeaient vers le bâtiment pour la prière du vendredi.
La relative accalmie a toutefois permis aux secouristes palestiniens de fouiller les décombres liés à de récentes frappes, découvrant 25 corps.
Plus de 1.100 Palestiniens ont été tués depuis le début de l'offensive israélienne dans la Bande de Gaza le 27 décembre, dont 346 enfants, selon le bilan des Nations unies et des responsables palestiniens. Treize israéliens ont été tués -neuf militaires dans les combats et quatre autres personnes par des tirs de roquettes.
Amos Gilad, chargé de négocier pour Israël les conditions d'une trêve avec le Hamas dans la Bande de Gaza, est retourné au Caire vendredi matin pour tenter de négocier la fin des combats. Un responsable de la sécurité égyptienne a souligné qu'il y avait des "signes encourageants" de voir les négociations aboutir à un arrêt des combats à Gaza.
Plus tôt dans la journée, à Ramallah en Cisjordanie où il se trouve actuellement, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a "vivement exhorté le gouvernement israélien à déclarer unilatéralement un cessez-le-feu".
Dans la ville de Gaza, une foule peu nombreuse a assisté vendredi aux funérailles de Saïd Siam, le ministre de l'Intérieur de la Bande de Gaza, dont le corps était drapé dans un drapeau vert du Hamas. Aucun des dirigeants du Mouvement de la résistance islamique, réfugiés à l'étranger, n'était présent à la cérémonie.
 
Le contexte
 
Israël envisagerait un arrêt unilatéral de l'offensive à Gaza
Gaza: la Mauritanie et le Qatar suspendent leurs liens avec Israël
Gaza: vote samedi du cabinet de sécurité israélien sur un cessez-le-feu
L'heure de la diplomatie à Gaza après 21 jours de guerre ?
Le Hamas n'acceptera pas les conditions d'Israël pour une trêve
Des milliers de personnes aux funérailles d'un chef du Hamas tué à Gaza
Un Palestinien tué lors d'une manifestation en Cisjordanie
Les pays arabes réunis en ordre dispersé pour évoquer Gaza
La tragédie de Gaza "doit s'arrêter", demande Nicolas Sarkozy
Offensive à Gaza: le gouvernement israélien espère entamer la "fin de partie"
Vers un accord américano-israélien en faveur de la paix à Gaza
Les Palestiniens fuient Gaza à la faveur d'une accalmie
Les combats diminuent à Gaza, les tractations diplomatiques se prolongent
Israël veut une trêve sans limite de temps avec le Hamas
Ban Ki-moon entrevoit un cessez-le-feu à Gaza "dans les prochains jours"
Poursuite des frappes à Gaza, Tzipi Livni attendue à Washington
Gaza: 23 corps récupérés sous les décombres dans un quartier de la ville
Gaza: L'armée israélienne a visé une quarantaine de cibles dans la nuit
La conférence internationale des donateurs inquiète pour l'Etat palestinien
Gaza: réunion d'urgence de l'Assemblée générale de l'ONU
Le Hamas dit avoir proposé un cessez-le-feu d'un an avec Israël
L'émissaire israélien Amos Gilad retourne en Egypte vendredi
Condoleezza Rice "travaille" à un accord avec Israël et des partenaires régionaux
La Russie voudrait des bases navales en Libye et en Syrie
 
 
Pétition
Non au terrorisme de l’État d’Israël
contre les peuples Palestiniens et Libanais
Sur
http://www.aloufok.net/spip.php?article2