Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Chronique d’occupation > Nouveaux affrontements sur l’esplanade des mosquées à Jérusalem

Nouveaux affrontements sur l’esplanade des mosquées à Jérusalem

vendredi 5 mars 2010, par La Rédaction

De nouveaux affrontements ont éclaté vendredi entre fidèles musulmans et police israélienne sur l’Esplanade des mosquées, le lieu le plus conflictuel de la Vieille ville de Jérusalem, faisant au moins un blessé grave.
Selon la police israélienne, des fidèles sortant de la grande prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa ont commencé à jeter des pierres sur les forces de l’ordre et les juifs en train de prier au Mur des lamentations, juste en contrebas de l’esplanade.
Une Palestinienne, touchée à la tête par une balle en caoutchouc, a été hospitalisée dans un état grave, a annoncé Ron Krumer, porte-parole de d’hôpital Hadassah de Jérusalem. En tout, selon les ambulanciers palestiniens, 13 personnes ont été blessées.
Selon Najeh Btirat, un des responsables du Waqf, le sermon de la grande prière du vendredi avait eu pour thème la nécessaire protection des sites religieux musulmans des visées de l’Etat hébreu. Dès après le sermon, environ 300 jeunes se sont mis à lancer des pierres sur la police.
Selon le porte-parole de la police de Jérusalem Shmuel Ben-Ruby, les forces anti-émeute stationnées aux alentours de l’Esplanade sont alors intervenues pour rétablir l’ordre.
D’autres fidèles sont ensuite intervenus pour tenter de faire baisser la tension et la police a fini par quitter les lieux, en coordination avec les religieux du Waqf, le fonds qui gère le lieu saint.
La police, qui affirme que 15 policiers ont été légèrement blessés, a démenti avoir tiré des balles en caoutchouc pour disperser les émeutiers.
Des affrontements similaires avaient eu lieu la semaine dernière sur ce site, qui cristallise les tensions à Jérusalem. Le lieu est saint tant pour les juifs que pour les musulmans : les premiers l’appellent le Mont du Temple, qui surplombe les ruines des deux premiers temples juifs. Pour les seconds, c’est le Noble sanctuaire, troisième lieu saint de l’Islam, abritant la mosquée d’Al-Aqsa et le Dôme du Rocher, endroit central dans l’histoire du Prophète.
Des affrontements consécutifs à la prière ont également éclaté à Hébron, en Cisjordanie. Un groupe d’une centaine de Palestiniens a manifesté devant le Caveau des Patriarches -que les musulmans nomment la mosquée d’Abraham.
Ce site est en effet au coeur de la nouvelle polémique opposant Israéliens et Palestiniens, ainsi que le Tombeau de Rachel, près de Béthléem : ces deux sites sacrés pour les deux religions viennent d’être inscrits sur la liste israélienne du patrimoine national, ce que les Palestiniens ont considéré comme une provocation.

(Vendredi, 05 mars 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr