Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Entretien entre des représentants du Hamas et du Fatah sur une possible (...)

Entretien entre des représentants du Hamas et du Fatah sur une possible libération de prisonniers

samedi 14 février 2009, par La Rédaction

Le négociateur du Fatah Nabil Chaath a annoncé samedi qu'il s'était entretenu d'une possible libération de prisonniers avec ses homologues du Hamas, mouvement rival palestinien.
Le Hamas et le Fatah détiennent chacun des membres de la faction rivale depuis que le Mouvement de la résistance islamique s'est emparé du contrôle de la Bande de Gaza en 2007 à la faveur d'un coup de force. Les deux groupes doivent entamer des discussions de réconciliation le 22 février.
Nabil Chaath a expliqué samedi qu'il avait rencontré ses homologues du Hamas pour préparer ces entretiens. Il a affirmé que les deux parties étaient convenues de cesser toute attaque verbale et de régler la question des prisonniers.
A la question de savoir si des détenus seraient libérés, le représentant du Fatah a déclaré: "Oui, je pense que nous commencerons avant le 22 (février)".
Un porte-parole du Hamas Faouzi Barhoum a de son côté déclaré que des prisonniers du mouvement islamiste détenus en Cisjordanie seraient remis en liberté dans les prochains jours.
Nabil Chaath et Faouzi Barhoum ont tous deux déclaré que les discussions s'étaient déroulées dans un climat positif.
 
Israël exclut une trêve à Gaza sans libération de Gilad Shalit
 
Israël déclare samedi qu'il n'accepterait aucun accord de cessez-le-feu durable avec le Hamas tant que le soldat franco-israélien Gilad Shalit ne serait pas libéré par les islamistes.
"La position du Premier ministre est qu'Israël ne parviendra à aucun terrain d'entente sur une trêve avant la libération de Gilad Shalit", indique un communiqué diffusé par le cabinet d'Ehud Olmert.
Gilad Shalit a été enlevé en 2006 lors d'un raid mené par des activistes palestiniens en territoire israélien.
Israël et le Hamas, qui observent un cessez-le-feu unilatéral depuis la fin de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza le 18 janvier, négocient indirectement par le biais de l'Egypte pour parvenir à une trêve négociée.
Selon les médias israéliens, des progrès importants ont été enregistrés.
Le porte-parole du Hamas, Faouzi Barhoum, a indiqué pour sa part à l'agence Reuters que les deux parties étaient en désaccord sur la durée du cessez-le-feu. Israël réclame une trêve permanente tandis que le mouvement islamiste préfère une trêve de 18 mois renouvelable.
"Une fois surmonté cet obstacle, on pourra annoncer quelque chose", a souligné Faouzi Barhoum.
Le Hamas rejette la volonté israélienne d'inclure le dossier Shalit dans un accord.
Il exige l'ouverture par Israël de tous les points de passage avec le territoire comme condition préalable à des pourparlers sur la libération du soldat, contre lequel il réclame la libération de centaines de prisonniers palestiniens.
 
( Samedi, 14 février 2009 - Avec les agences de presse )
 
 
<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr