Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Nouveau projet israélien de constructions à Jérusalem-Est

"T’as dit droit international !?"

Nouveau projet israélien de constructions à Jérusalem-Est

mercredi 24 mars 2010, par La Rédaction

Un conseiller municipal de Jérusalem a dévoilé mercredi un nouveau projet de construction d’une centaine de logements dans la partie orientale de la ville sainte, une décision de nature à aggraver les tensions avec les Palestiniens.
Les médias israéliens se sont fait l’écho de ce projet dans le quartier de Cheikh Djarrah, où des Palestiniens avaient été expulsés l’an dernier, au moment même où le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rencontrait le président américain Barack Obama à Washington.
Les médias rapportent que Netanyahu s’est dit surpris par ces informations alors même que, selon le conseiller municipal Elisha Peleg, une partie du projet avait déjà obtenu un aval technique il y a quelques mois.
Peleg, membre de la commission de l’urbanisme de la mairie, a déclaré sur la radio de l’armée qu’un total de 100 logements seraient construits, à commencer par 20 cottages. Selon lui, la construction de 20 premiers logements dans un complexe baptisé Shepherd’s Hotel avait déjà été approuvée.
Il a déclaré que Jérusalem était "une ville unie sous souveraineté israélienne" et qu’il fallait "continuer d’y délivrer des permis de construire".
"Nous continuerons de construire partout à Jérusalem, à Cheikh Djarrah et à Ras al Amoud aussi", a dit Peleg, désignant un autre quartier de Jérusalem-Est.
Cheikh Djarrah est devenu source de tensions l’an dernier lorsque plusieurs familles palestiniennes ont été expulsées par l’Etat juif pour permettre, après une décision de justice, à des familles israéliennes revendiquant la propriété des lieux de les remplacer.
Des militants israéliens et palestiniens manifestent depuis toutes les semaines sur le site où certaines des personnes expulsées continuent à vivre dans des tentes.
Le négociateur palestinien Saeb Erekat a déclaré que le président Mahmoud Abbas insisterait pour qu’Israël renonce à ce plan, ainsi qu’à celui annoncé il y a deux semaines de construire 1.600 nouveaux logements dans les faubourgs nord de Jérusalem-Est.
"Lorsque nous disons la paix ou les colonies, il semble qu’il penche pour les colonies", a déclaré Erekat à propos des décisions de Netanyahu.
Le gouvernement israélien considère le Grand Jérusalem, qui comprend la partie orientale annexée en 1967, comme sa capitale à jamais réunifiée et indivisible. Les Palestiniens revendiquent Jérusalem-Est comme capitale de leur futur Etat indépendant.

(Mercredi, 24 mars 2010 - Avec les agences de presse)

Photo :
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, second from left, shakes hands with Sen. Charles Schumer, D-N.Y., on Capitol Hill in Washington, Tuesday, March 23, 2010, as Sen. Richard Lugar, R-Ind., the ranking Republican of the Senate Foreign Relations Committee, second from right, and and Sen. Carl Levin, D-Mich., look on. (AP Photo/Haraz N. Ghanbari)

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr