Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Sciences > Découverte du premier fossile d’un tyrannosaure dans l’hémisphère (...)

Découverte du premier fossile d’un tyrannosaure dans l’hémisphère sud

vendredi 26 mars 2010, par La Rédaction

Un os de 30 centimètres de long découvert en Australie représente la première preuve que des ancêtres du redoutable Tyrannosaurus rex ont jadis vécu dans l’hémisphère sud, selon une étude britannique publiée vendredi 26 mars dans la revue "Science".
Le fossile provient d’un animal beaucoup plus petit que le célèbre prédateur mais permet de mieux comprendre l’évolution de cette espèce de dinosaure. L’étude a été réalisée par l’équipe de Roger Benson, du département des sciences de la terre de l’université de Cambridge, en Angleterre.
"La découverte suggère qu’il y a 110 millions d’années, au milieu de leur histoire, les tyrannosaures étaient partout", relève M. Benson.
"La question est alors de savoir pourquoi ils on atteint une taille géante en tant que superprédateurs au nord", mais pas au sud.
Les dinosaures ont régné sur la Terre pendant 170 millions d’années, occupant la place que les mammifères détiennent aujourd’hui. La connaissance du mode d’évolution et de diversification des espèces et des extinctions massives du passé peuvent nous aider à mieux comprendre des menaces modernes, explique le chercheur.
Des créatures anciennes peuvent également aider à mieux comprendre l’évolution des animaux modernes. "Par exemple, les paléontologues ont établi que les oiseaux descendent des dinosaures", observe M. Benson. "Les tyrannosaures sont relativement proches des oiseaux, et leur étude nous fournit un morceau du puzzle" sur l’évolution des volatiles.
Le fossile a été mis au jour sur un site de fouilles baptisé Dinosaur Cove (sud-est de l’Autralie) par le co-auteur de l’étude, Tom Rich, du Musée Victoria de Melbourne. Bien que seulement un os ait été découvert, "il suggère qu’il y a 110 millions d’années de petits tyrannosaures comme celui-ci étaient peut-être présents dans le monde entier", précise M. Benson.
"Cette découverte est d’une importance majeure pour notre connaissance de l’évolution de ce groupe de dinosaures", poursuit-il. "L’os peut être identifié sans ambiguïté comme celui d’un tyrannosaure car ces dinosaures possèdent des os iliaques très distinctifs."
Selon M. Benson, l’os devait appartenir à un animal de 2,7 à 3 mètres de haut et pesant 79 kilos. Par comparaison, le Tyrannosaurus rex, qui a prospéré quelque 40 millions d’années plus tard mesurait 12 mètres de long pour un poids de 3,6 tonnes. Le nouveau dinosaure a été baptisé NMV P186069.
Les recherches de fossiles de dinosaure dans l’hémisphère sud n’ont sérieusement commencé que récemment, souligne M. Benson. "La plupart des découvertes ont été faites au cours des 10 ou 20 dernières années. Les paléontologues commencent juste à recenser la liste des groupes de dinosaures qui se trouvaient dans le sud."
La nouvelle étude a été soutenue par la National Geographic Society, le Conseil de recherche australien et Atlas Copco.

(Avec les agences de presse - Vendredi, 26 mars 2010)