Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Égypte > Egypte : Des opposants se heurtent à la police dans le centre du (...)

Egypte : Des opposants se heurtent à la police dans le centre du Caire

mardi 6 avril 2010, par La Rédaction

Des Egyptiens appelant à la fin du régime du président Hosni Moubarak ont manifesté mardi au Caire et se sont heurtés à la police anti-émeute, qui a procédé à des dizaines d’arrestations, rapportent des témoins et des sources au sein des services de sécurité.
Tentant de se réunir sur la place Tahrir, dans le centre de la capitale égyptienne, environ 200 personnes scandaient "A bas Hosni Moubarak". La police a emmené une dizaine de manifestants, qui criaient "liberté, liberté" devant le parlement.
Des centaines de policiers anti-émeutes avaient pris position dans les rues du Caire, et encerclaient les groupes de manifestants qui tentaient de se diriger vers le centre-ville.
Plusieurs d’entre eux ont été frappés à coups de matraque par des policiers, qui ont également poursuivi des journalistes et confisqué plusieurs caméras de reportage.
La chaîne de télévision panarabe Al Djazira a dit que la police avait confisqué les enregistrements de l’une de ses équipes de reportage couvrant les manifestations.
Le groupe réformateur à l’origine des rassemblements, la Jeunesse du Six-Avril, demande des amendements constitutionnels ainsi que la fin du régime d’urgence qui permet les détentions provisoires sans limitation de durée.
Un groupe d’une vingtaine de manifestants, dont l’opposant Aïmane Nour, arrivé en deuxième position à la présidentielle de 2005, a été empêché d’atteindre la place Tahrir, ont rapporté des témoins.
Selon les autorités, une soixantaine de personnes ont été arrêtées dans le centre du Caire pour avoir manifesté sans autorisation. Plusieurs arrestations ont été effectuées par des personnes en civil portant un pistolet au côté.
Le chef de la Jeunesse du Six-Avril, Ahmed Maher, a annoncé que le groupe porterait plainte contre le ministère de l’Intérieur.
La Jeunesse du Six-Avril et le groupe Kefaya ("Assez !") sont les deux mouvements d’opposition les plus actifs en Egypte. Le principal parti d’opposition politique, les Frères musulmans, évite les rassemblements de rue.

(Mardi, 06 avril 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr