Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Soudan > Soudan : L’opposition réclame l’annulation du scrutin

Soudan : L’opposition réclame l’annulation du scrutin

lundi 12 avril 2010, par La Rédaction

La commission électorale soudanaise a annoncé lundi une prolongation de 48 heures de l’ouverture des bureaux de vote pour les premières élections pluralistes depuis 24 ans, mais des partis d’opposition réclament leur annulation pure et simple.
Les opérations de vote, qui ont débuté dimanche et devaient initialement s’étirer sur trois jours, désigneront le président et le parlement national du Soudan, le président et le parlement du Sud-Soudan, qui se prononcera l’an prochain par référendum sur son éventuelle indépendance, ainsi que les gouverneurs et les assemblées des Etats fédérés.
Le président Omar Hassan al Bachir, poursuivi par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre au Darfour, espère sortir renforcé du scrutin. Il devrait en tout cas se maintenir au pouvoir, tout comme Salva Kiir, le président du Sud-Soudan, largement autonome.
La commission nationale des élections a annoncé "une extension de deux jours des opérations de vote dans tout le pays". Cette mesure tient compte des retards observés dimanche dans certaines parties du Nord et de la plupart du Sud, parfois simplement parce que les bulletins de vote n’étaient pas parvenus jusqu’aux bureaux.
Mais l’opposition, dont les principales formations avaient appelé au boycottage des urnes, estime que la seule prolongation des opérations de vote sera insuffisante et réclame l’annulation et le report du scrutin.
"J’appelle le président Omar Hassan al Bachir et le président Salva Kiir à annuler ces élections. Il n’y a aucun moyen de sauver ce processus", a affirmé l’opposant Abdelaziz Khaled, candidat à la présidence.
Pour Mariam al Mahdi, la porte-parole du parti d’opposition Umma, prolonger les opérations de vote n’aurait aucun sens "car tout le processus s’est écroulé".
Les problèmes dus à la complexité du vote, qui oblige les nordistes à utiliser huit bulletins de vote différents et les sudistes à en manipuler 12, étaient prévus mais, selon les observateurs, l’ampleur des erreurs est inattendue.
"Dans le Sud, parce que le matériel n’est pas arrivé dans de nombreux bureaux, certains n’ont même pas commencé à voter", a relevé Al Baker Alafif, qui dirige l’une des plus importantes équipes d’observateurs soudanais.
Ces élections pluralistes, boycottées par les principaux opposants à Bachir dans le Nord, et le plébiscite pour l’indépendance du Sud prévu l’an prochain sont des éléments clés de l’accord de paix qui a mis fin en 2005 à deux décennies de guerre civile au Sud-Soudan.
Si aucune violence notable n’a été signalée dimanche, première journée de vote, Alafif a estimé que la Commission nationale électorale n’était "clairement pas prête" à tenir ces élections dans les délais prévus.
Elle aurait dû, selon lui, entendre les appels de l’opposition et des observateurs en faveur d’un léger report du scrutin afin de régler les problèmes logistiques.
"Il est très clair qu’il s’agit de violations très graves. De plus ces violations sont systématiquement reproduites", relève Chamseddine Daoualbeït, numéro deux de Tamam, une alliance d’une centaine de groupes associatifs travaillant au bon déroulement du scrutin.
Rien que dans l’Etat du Nil blanc, les élections n’ont pu débuter dimanche, les bulletins de vote ayant été mal imprimés, et ce, à deux reprises.
La commission électorale n’avait pris aucune disposition à Khartoum et dans les régions. A Port-Soudan, le vote a dû cesser complètement. La commission, qui nie tout parti pris en faveur de Bachir, a évoqué des "problèmes techniques" de bulletins erronés imprimés en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud.

(Lundi, 12 avril 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr