Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Tunisie > Des entreprises françaises à la recherche de main-d’oeuvre tunisienne

Des entreprises françaises à la recherche de main-d’oeuvre tunisienne

mercredi 21 avril 2010, par La Rédaction

Seul pays d’Afrique du Nord à avoir signé avec la France un accord sur la gestion concertée des flux migratoires, la Tunisie a abrité mercredi un forum franco-tunisien sur l’emploi.
Sur un contingent annuel de 9.000 Tunisiens pouvant travailler légalement dans plus de 70 métiers dans l’Hexagone, en vertu de cet accord signé en 2009 et ratifié en juillet dernier, seulement 2.500 placements ont été opérés en 2009.
Aussi, selon l’ambassadeur de France à Tunis, Pierre Menat, le forum tend-il à favoriser une "bonne application" de l’accord.
Pour le diplomate français, les pays méditerranéens font face aux mêmes défis et "c’est en les relevant ensemble que la région peut créer des emplois".
Il a rappelé, dans ce contexte, l’enveloppe de 23 millions d’euros accordée récemment par l’Union européenne à la Tunisie pour l’aider à promouvoir l’emploi et la formation.
Quelque 50 entreprises et organismes français étaient présents à ce forum, le premier du genre, à la recherche de profils de diplômés tunisiens à même de satisfaire leurs besoins en personnels.
Les secteurs ciblés étaient notamment l’informatique, les télécommunications, la plasturgie, le management, le bâtiment, le textile et le tourisme.
Considéré comme "la priorité des priorités" des programmes gouvernementaux, le chômage frappe de plein fouet les promus des universités tunisiennes qui injectent chaque année plus de 70.000 jeunes sur le marché de l’emploi.
L’idée centrale qui s’est dégagée des interventions est que la question de la migration et de la mobilité professionnelle doit être gérée de manière concertée en vue d’aboutir à des solutions pratiques qui prennent en compte les intérêts de toutes les parties en matière d’emploi et de lutte contre l’émigration clandestine.
Des études de la Banque mondiale citées dans une communication, prévoient que l’Europe connaîtra des déficits de main-d’oeuvre estimés à 66 millions d’actifs à l’horizon 2050, alors que dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) la croissance de la population active dépassera les 40 millions.

(Avec les agences de presse - Mercredi 21 avril 2010)

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr