Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Deux Palestiniens tués après s’être infiltrés en Israël

Deux Palestiniens tués après s’être infiltrés en Israël

vendredi 21 mai 2010, par La Rédaction

Deux Palestiniens armés ont été tués, vendredi 21 mai, par l’armée israélienne après s’être infiltrés en Israël de la bande de Gaza, a indiqué la radio militaire israélienne. "Il y a eu un échange de tirs entre l’armée israélienne et des Palestiniens armés qui s’étaient infiltrés en territoire israélien. Les deux hommes armés ont été tués", a affirmé peu après une porte-parole de l’armée israélienne, qui a précisé que l’incident s’était produit près du kibboutz Nirim, dans le sud d’Israël, juste de l’autre côté de la clôture de sécurité électrifiée qui marque la frontière avec la bande de Gaza.
Le site Internet du quotidien israélien Haaretz affirme pour sa part que les deux Palestiniens avaient "apparemment l’intention de mener des attaques terroristes en Israël". Le chef des services d’urgence de la bande de Gaza, Mouawia Hassanein, a confirmé la mort de deux hommes. "Il y a une coordination avec les Israéliens pour ramener les corps des deux ’martyrs’ par le biais de la Croix-Rouge", a-t-il précisé. Pendant l’échange de tirs, les routes ont été fermées et l’armée a ordonné aux riverains de rester chez eux, a expliqué la radio militaire. La frontière avec la bande de Gaza est très surveillée et les infiltrations sont rares.
En avril 2008, un commando palestinien avait attaqué le terminal de Nahal Oz, entre le nord de la bande de Gaza et le sud d’Israël, tuant deux Israéliens qui y travaillaient comme gardiens. D’après l’armée israélienne, cette dernière opération, revendiquée par le Jihad islamique et deux autres groupes armés, les Comités de la résistance populaire et les brigades des moudjahidine, visait à enlever des Israéliens.
En représailles, l’armée israélienne avait lancé des raids aériens et effectué une incursion limitée dans la bande de Gaza. La fusillade de vendredi intervient au lendemain de ces trois raids aériens israéliens contre la bande de Gaza, après qu’une roquette tirée à partir du territoire palestinien eut explosé dans le sud d’Israël sans faire de victimes.
Le tir de roquette a été revendiqué par le groupe salafiste Ansar al-Sunna. Israël a lancé à l’hiver 2008-2009 une offensive militaire contre le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, afin de stopper ces tirs de roquettes. Le nombre de ces tirs s’est considérablement réduit à la suite de cette offensive, qui a fait plus de mille quatre cents morts palestiniens.

(Vnedredi, 21 mai 2010 - Avec les agences de presse)

Photo :

Un véhicule militaire des forces d’occupation à la frontière avec Gaza. Vendredi 21 mai 2010.

***

An Israeli army vehicle is seen at the Gaza Strip on the border with Israel, Friday May 21, 2010. Two Palestinian militants infiltrated Israel on Friday from the Hamas-ruled Gaza Strip, but were killed in a firefight with Israeli troops, the Israeli military said.

(AP Photo/Tsafrir Abayov)