Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Irak > Irak : sept morts dans des attentats visant les forces de l’ordre

Irak : sept morts dans des attentats visant les forces de l’ordre

lundi 23 février 2009, par La Rédaction

Sept Irakiens, dont trois militaires et un policier, ont été tués dans une série d’attaques visant lundi l’armée et la police, a indiqué une source du ministère de l’Intérieur.
A Ghazaliya, un arrondissement de l’ouest de Bagdad à majorité sunnite, des insurgés ont ouvert le feu sur un point de contrôle de l’armée irakienne, tuant trois personnes, dont deux soldats, et en blessant huit dont quatre militaires avant de prendre la fuite, a précisé cette source.
Dans le centre de Bagdad, près du ministère de l’Agriculture, deux civils ont été tués et six personnes, dont deux policiers, ont été blessées par l’expolosion d’une bombe au passage d’une patrouille de la police, a-t-elle ajouté.
Toujours dans le centre de la capitale irakienne, une bombe visant la police a blessé sept personnes, dont trois policiers.
A Iskandariyah, à 40 km au sud de Bagdad, un homme a été tué et son fils blessé par une bombe qui a explosé au passage d’une patrouille de la police, selon la même source.
A Mossoul (nord), des inconnus ont tiré sur un policier en civil qui marchait dans la rue, l’atteignant mortellement à la tête, a indiqué une source de sécurité.
Toujours à Mossoul, le candidat de la Liste nationale irakienne (le parti laïque de l’ex-Premier ministre Iyad Allaoui) à Bagdad, Amer Chaabane al-Haibi, a été blessé dans l’explosion d’une bombe magnétique, a affirmé la source.
Une source médicale a déclaré que M. Haibi, originaire de Mossoul, risquait d’être amputé d’un pied.
Enfin, sept personnes qui siphonnaient du pétrole dans des oléoducs ont été arrêtées au sud de Mossoul, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense, Mohammed al-Askari.

Trois soldats américains et leur interprète tués dans des combats au nord de Bagdad

Trois soldats américains et leur interprète ont été tués lundi dans des combats au nord de Bagdad dans la province irakienne de Diyala, a annoncé l’armée américaine.
Ces décès portent à au moins 4.250 le nombre de soldats américains morts en Irak depuis le début de l’intervention américaine en mars 2003, selon le décompte réalisé par l’agence américaine Associated Press

Réouverture du Musée national de Bagdad

Le Musée national irakien restauré a été inauguré lundi à Bagdad, près de six ans après des pillages qui en ont fait le symbole de l’incapacité des Américains à assurer la sécurité dans le pays qu’ils venaient d’envahir.
Des centaines d’institutions -universités, hôpitaux, établissements culturels...- avaient été saccagés après le renversement de Saddam Hussein au printemps 2003 et la désintégration des forces de l’ordre locales. "L’Irak a traversé une période sombre", a rappelé le Premier ministre Nouri al-Maliki lors d’une cérémonie dans le musée, dont les autorités veulent désormais faire un symbole du -lent- retour à la stabilité. "Nous avons entamé le processus de reconstruction", a-t-il ajouté.
Donald Rumsfeld, ministre américain de la Défense en 2003, ne s’était pas ému de l’absence de réaction des soldats américains et des pillages par la population, répondant que "ce sont des choses qui arrivent", que "la liberté n’est pas ordonnée" et que "les gens libres sont libres de faire des erreurs".
Selon les autorités américaines et irakiennes, environ 8.500 des 15.000 pièces volées au musée national ont été retrouvées. Nombre de pays de la région, comme la Jordanie, la Syrie et l’Egypte, ont retourné des objets volés. Selon l’UNESCO, jusqu’à 7.000 pièces manquent toujours, parmi lesquelles 40 à 50 qui possèdent une grande valeur historique.

( Lundi, 23 février 2009 - Avec les agences de presse )

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr