Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) > Sahara occidental : assaut des forces marocaines dans un camp près de (...)

Sahara occidental : assaut des forces marocaines dans un camp près de Lâayoune.

lundi 8 novembre 2010, par La Rédaction

Deux personnes, un gendarme et un pompier, ont été tuées et près de 70 ont été blessées lors de l’assaut donné lundi matin par les forces de l’ordre marocaines pour démanteler un campement de tentes dressé près de Lâayoune au Sahara occidental, a déclaré à l’AFP une source officielle.
Les forces de l’ordre ont donné l’assaut à l’aube (vers O7h GMT) en utilisant des canons à eau contre les habitants du campement, a constaté un journaliste de l’AFP. Plusieurs ambulances transportant des blessés vers Lâayoune ont été aperçues.
Ce campement avait été dressé le 19 octobre par près de 12.000 habitants pour protester contre "la détérioration" de leurs conditions de vie et réclamer "des emplois et des logements". Un comité chargé de la coordination avec les autorités marocaines, l’avait présenté comme un "acte de protestation sociale" sans dimension politique.
Selon un habitant de Lâayoune "plusieurs blessés" ont été transportés en ville. Les autorités locales ont confirmé que l’assaut a été donné à 07H00 GMT par la gendarmerie et les forces auxiliaires, sous la supervision du parquet.
Cette opération a pour but, selon ces sources, de "disperser une bande qui refusait à ce que les gens quittent le camp après avoir bénéficié des aides de l’Etat".
Les autorités ont commencé début novembre à distribuer des lots de terrains à certaines catégories comme les veuves, les divorcées et les personnes âgées, mais ces mesures n’ont pas suffi à satisfaire les occupants du camp.
"Aujourd’hui (lundi), vers 8h (GMT) des centaines de femmes et d’enfants ont été aperçues en dehors du campement, se dirigeant vers Lâayoune, mais un certain nombre de jeunes Sahraouis refusent de quitter le campement", selon un témoin.
A Lâayoune, des affrontements entre les jeunes Sahraouis et les forces de l’ordre ont eu lieu juste après l’assaut, selon le responsable d’une ONG marocaine.
"Les affrontements entre les jeunes et la police marocaine ont commencé hier, mais ils ont repris de plus fort ce matin lorsque les premières informations sur l’assaut ont commencé à circuler à Lâayoune", a-t-il ajouté.
En dehors de la ville, la gendarmerie marocaine a dressé un barrage pour empêcher les habitants de la ville de rejoindre le campement.
Plusieurs personnes "ont quitté la ville de Lâayoune après l’assaut pour rejoindre le campement mais elles ont été empêchées par la gendarmerie", a confirmé un habitant de Lâayoune.
Des hélicoptères ont survolé le campement et appelé ses habitants, via des hauts parleurs, à le quitter et rejoindre la ville de Lâayoune", a affirmé un habitant de Lâayoune.
Dimanche, la route reliant Lâayoune au campement dressé à proximité par des habitants pour protester contre leurs conditions de vie avait été bloquée par les autorités marocaines et le réseau de téléphonie mobile GSM coupé.
Un militant d’une ONG locale avait alors évoqué des "tensions" à l’intérieur du camp et estimé qu’un assaut des forces de l’ordre était imminent.
Une troisième session de négociations entre le Maroc et le Front Polisario sur l’avenir du Sahara occidental doit débuter ce lundi sous l’égide des Nations unies, dans la banlieue de New York.
La nouvelle session de négociations de deux jours aura lieu à Greentree, Long Island, en présence des pays voisins du Sahara occidental, l’Algérie et la Mauritanie.
Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc. Le Polisario, soutenu notamment par l’Algérie, réclame l’indépendance de ce territoire via un référendum d’autodétermination.
Rabat propose un plan de large autonomie sous sa souveraineté, refusant toute indépendance.

(Lundi, 08 novembre 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2