Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) > Sahara occidental : Le Polisario accuse Rabat d’avoir fait des dizaines de (...)

Sahara occidental : Le Polisario accuse Rabat d’avoir fait des dizaines de tués

vendredi 12 novembre 2010, par La Rédaction

Le Front Polisario a accusé vendredi les autorités marocaines d’avoir fait des "dizaines" de tués cette semaine au Sahara occidental dans des violences qui, selon lui, s’étendent dans cette région disputée.
Dans un communiqué à Alger, le mouvement qui revendique l’autonomie du Sahara occidental contrôlé par le Maroc a assuré qu’outre des "dizaines de morts", les violences dans le secteur de Lâayoune, chef-lieu de cette région, ont fait 4.500 blessés.
Selon le Polisario, les violences ont gagné l’autre ville importante au Sahara Occidental, Smara, à 240 km à l’est de Lâayoune (1200 km, sud-ouest de Rabat).
Le 8 novembre, les forces marocaines ont démantelé un camp de toile où des dizaines de milliers de Sahraouis s’étaient installés depuis la mi-octobre pour protester contre leurs conditions de vie.
Les autorités marocaines ont assuré avoir eu douze tués, en majorité dans les rangs des forces de l’ordre durant cette intervention, qui a coïncidé avec une nouvelle session de négociations, restée infructueuse, près de New York entre les Marocains et des représentants du Polisario.
Plus de 2.000 personnes ont en outre été arrêtées, a assuré le Polisario selon lequel "l’armée, les forces auxiliaires et les unités de la police (marocaines) continuent d’attaquer les citoyens sahraouis".
Ibrahim Ghali, l’ambassadeur à Alger de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), non reconnue par l’ONU mais membre de l’Union africaine, a déclaré que la contestation s’était étendue jeudi à Smara.
"La situation est confuse vendredi à Smara où il y a eu de nombreuses arrestations", a-t-il indiqué sans pouvoir les chiffrer.
Selon le Polisario, la ville a été jeudi "le théâtre de violentes manifestations organisées par des jeunes étudiants en solidarité avec les citoyens sahraouis de Laâyoune". La police marocaine y a fermé les écoles "jusqu’à nouvel ordre".
Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc. Le Polisario, soutenu notamment par l’Algérie, réclame un référendum d’autodétermination sous l’égide de l’ONU, qui donnerait aux Sahraouis le choix entre trois options : indépendance ou autonomie sous souveraineté marocaine ou rattachement au Maroc.
Rabat offre exclusivement l’autonomie sous sa souveraineté.

(Vendredi, 12 novembre 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2