Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Négociations : Abbas dit attendre une proposition américaine sous (...)

Négociations : Abbas dit attendre une proposition américaine sous peu

dimanche 5 décembre 2010, par La Rédaction

Le président palestinien Mahmoud Abbas a dit à Amman dimanche qu’il s’attendait à recevoir "dans les prochains jours" une proposition américaine pour relancer les négociations avec Israël, à l’issue d’une rencontre avec le roi Abdallah II de Jordanie.
"Sa Majesté et moi avons convenu de poursuivre notre coopération et coordination, étant donné qu’une position américaine est attendue dans les prochains jours, et nous devons l’examiner ensemble", peut-on lire dans un communiqué du palais royal citant M. Abbas, sans plus de précisions.
Les pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens ont repris le 2 septembre 2010 à Washington, pour s’interrompre le 26 septembre à l’expiration d’un moratoire israélien sur les nouvelles constructions dans les colonies juives de Cisjordanie occupée.
Les Palestiniens exigent pour les poursuivre un nouveau gel de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est occupée.
Un responsable palestinien avait déclaré jeudi que les efforts américains pour qu’Israël impose un nouveau gel aux colonies juives dans les territoires palestiniens avaient échoué. Les Etats-Unis n’ont pas confirmé ni démenti ces affirmations.
Le dirigeant palestinien se trouvait à Amman pour présenter ses condoléances pour la mort du grand-père britannique du roi, le colonel à la retraite Walter Percy Gardiner, décédé mercredi.

(Dimanche, 05 décembre 2010 - Avec les agences de presse)

***

Colonisation : Mahmoud Abbas menace de dissoudre l’Autorité palestinienne

Mahmoud Abbas a menacé de dissoudre l’Autorité palestinienne qu’il préside en cas d’échec des Etats-Unis à obtenir d’Israël l’arrêt de la colonisation dans les Territoires occupés.
Dans une déclaration tard vendredi à la télévision officielle palestinienne, M. Abbas a affirmé que "si Israël ne cesse pas la colonisation et si l’appui des Etats-Unis aux négociations s’effrite, j’oeuvrerais en vue de mettre un terme au régime d’autonomie palestinien".
L’Autorité palestinienne a été instaurée en 1994 au retour à Gaza du chef historique de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat, après 27 d’exil. Elle était prévue, selon l’accord d’Oslo sur l’autonomie palestinienne, pour une période transitoire qui devait, en principe, prendre fin en mai 1999.
Présidée par M. Arafat, décédé en 2004, puis par M. Abbas, l’Autorité palestinienne exerce un pouvoir exécutif, législatif et théoriquement sécuritaire sur la Cisjordanie et la bande de Gaza, avant la chute de ce territoire en 2007 aux mains du Hamas.
Les négociations de paix israélo-palestiniennes, relancées début septembre à Washington après un blocage de 20 mois, avaient été à nouveau suspendues quelques semaines plus tard, les Palestiniens refusant de les reprendre tant qu’Israël n’arrête pas la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.
"Je ne peux accepter de rester président d’une Autorité qui n’existe pas en cas de poursuite de l’occupation israélienne de la Cisjordanie", a argué M. Abbas. "Je dis cela aux Israéliens : je les informe qu’en tant qu’occupants ils peuvent rester, mais la situation ne peut pas demeurer en l’état".
En octobre, un responsable palestinien, Khaled Mismar, participant à une réunion inter-palestinienne à Amman avait affirmé que M. Abbas avait laissé entendre qu’il pourrait démissionner si les négociations avec Israël échouaient.
Dans le passé, des responsables palestiniens avaient évoqué la possibilité d’une démission de M. Abbas et d’une dissolution de l’Autorité palestinienne, face au blocage du processus de paix.
M. Abbas avait lui-même annoncé en 2009 qu’il ne briguerait pas de nouveau mandat lors des élections générales qui devaient avoir lieu en 2010 mais qui avaient été reportées.

(Samedi, 04 décembre 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2