Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Human Rights Watch dénonce la "discrimination systématique" visant les (...)

Human Rights Watch dénonce la "discrimination systématique" visant les Palestiniens

dimanche 19 décembre 2010, par La Rédaction

Human Rights Watch (HRW) a fustigé dimanche la "discrimination systématique" visant les Palestiniens de Cisjordanie et a appelé les Etats-Unis à pénaliser financièrement Israël pour sa politique de colonisation.
Dans un rapport de 166 pages, l’organisation de défense des droits de l’homme affirme que les agglomérations palestiniennes de la Cisjordanie occupée souffrent de graves discriminations au profit des colonies juives, qui bénéficient de meilleurs services de base grâce au soutien de l’Etat israélien.
"Les Palestiniens sont victimes de discrimination systématique en raison de leur race, de leur origine ethnique et nationale, en conséquence de quoi ils sont privés d’électricité, d’eau, d’écoles et de routes, alors que les colons juifs de leur voisinage bénéficient de tous ces services publics", a déploré une représentante de Human Rights Watch, Carroll Bogert.
"Alors que les implantations juives prospèrent, les Palestiniens sous contrôle israélien vivent hors du temps —non seulement séparés, non seulement inégaux, mais parfois même expulsés de leur terre et de leurs maisons", a-t-elle poursuivi.
Un porte-parole du gouvernement Netanyahu, Mark Regev, a accusé HRW de préjugé "anti-israélien" et critiqué son rapport, arguant qu’il y a eu "des niveaux de croissance et de développement sans précédent" en Cisjordanie, sous le contrôle de l’Autorité palestinienne, depuis deux ans.
"Quiconque observant des données objectives peut le constater. Le gouvernement d’Israël s’est engagé à travailler avec l’Autorité palestinienne sur cette voie, bénéfique pour tous", a-t-il dit à l’AFP.
Mais l’auteur du rapport, Bill Van Esveld, a dénoncé "des traitements différents pour deux peuples vivant au même endroit, et cela sans la moindre raison".
"Les politiques discriminatoires israéliennes sont si sévères envers les Palestiniens que, dans un certain nombre de cas, ces derniers sont contraints de partir, car ils n’ont pas accès à l’eau ni à l’électricité", a-t-il affirmé à l’AFP.
HRW, basée à New York, a appelé la communauté internationale à diminuer son aide à l’Etat hébreu pour ne pas se rendre complice des violations des lois internationales par Israël.
"Les Etats-Unis, qui octroient une aide annuelle de 2,75 milliards de dollars à Israël, devraient prélever une somme équivalente au coût des investissements israéliens en faveur des implantations, soit 1,4 milliard de dollars selon les calculs d’une étude" menée en 2003, préconise l’organisation.
HRW souligne en outre que "de nombreuses associations caritatives américaines fournissent aux colons d’importantes contributions exemptées d’impôts", et exhorte les autorités américaines à "vérifier si ces exemptions sont conformes aux obligations des Etats-Unis à faire respecter le droit international".
L’Etat d’Israël a créé depuis 1967 plus de 130 colonies en Cisjordanie, où vivent actuellement plus de 300.000 habitants. Et 200.000 Israéliens sont installés dans la partie orientale de Jérusalem, annexée par Israël en 1967, où les Palestiniens veulent installer la capitale de leur futur Etat.
La communauté internationale, dont les Etats-Unis, considère ces colonies comme illégales au regard du droit international, et ne reconnaît pas l’annexion de Jérusalem-Est.

(Dimanche 19 décembre 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2