Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Bande de Gaza : huit raids aériens israéliens, 2 Palestiniens (...)

Bande de Gaza : huit raids aériens israéliens, 2 Palestiniens blessés

mardi 21 décembre 2010, par La Rédaction

L’aviation israélienne a lancé dans la nuit de lundi à mardi huit raids contre la bande de Gaza qui ont blessé deux combattants palestiniens, a-t-on appris de source médicale palestinienne et par des témoins.
Trois raids ont visé des objectifs dans la ville de Khan Younès, dans le sud du territoire palestinien contrôlé par le Hamas, blessant deux combattants des Brigades d’Ezzedine al Kassam, la branche armée du mouvement islamiste, dont l’un grièvement, a-t-on précisé.
L’aviation israélienne a d’autre part attaqué un tunnel creusé sous la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte à la hauteur de la ville de Rafah (sud), sans faire de blessé.
Quatre autres attaques ont a été menées dans le nord du territoire palestinien respectivement contre le camp de réfugiés de Jabaliya, ainsi que les villes de Beit Lahya, Beit Hanoune et Zeitoun et n’ont pas non plus fait de blessé.
Ce dernier raid a visé une base d’entraînement des Brigades al-Kassam, a-t-on encore indiqué.
Interrogée par l’AFP, une porte-parole militaire a de son côté fait état de "sept raids de l’aviation, qui ont notamment visé des tunneles servant au trafic d’armements ainsi que des entrepots d’armements utilisés pour des attaques terroristes".
La porte-parole a précisé que ces raids constituaient "des représailles à des tirs contre le territoire israélien".
Un groupe armé palestinien a auparavant tiré lundi une salve de neuf obus de mortier à partir de la bande de Gaza sur le sud d’Israël, sans faire de victime, selon une porte-parole militaire israélienne.
Les obus sont tombés dans une zone inhabitée de la région d’Eshkol (sud) et n’ont pas fait de victime, a-t-elle précisé.
Une première salve de sept projectiles a été tirée en début d’après-midi. Deux autres obus sont tombés en fin d’après-midi dans la même zone, sans faire de dégât, ni de blessé, selon l’armée.
Les premiers tirs ont été revendiqués par les Comités de la résistance populaire (CRP), un groupe radical islamiste de Gaza, précisant que la cible était une base militaire israélienne à l’est de Rafah (sud de la bande de Gaza).
Le Hamas, observe de facto une trêve militaire depuis la fin en janvier 2009 de la dernière opération punitive israélienne contre le territoire palestinien. Ce qui n’empêche pas certains groupes armés plus radicaux de tirer régulièrement des roquettes et des obus contre Israël.
Fin 2008, Israël avait déclenché une offensive dévastatrice contre la bande de Gaza avec l’objectif déclaré d’empêcher les tirs de roquettes ou de mortier contre son territoire.
Depuis, les tirs se sont considérablement réduits. Toutefois, plus de 200 roquettes et obus, la plupart de fabrication artisanale, ont été lancés vers Israël depuis le début 2010, selon un décompte de l’armée israélienne.

(Mardi, 21 décembre 2010 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2