Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > "C’est moi le chef"

"C’est moi le chef"

jeudi 12 mars 2009, par Al Faraby

"Omar Sleimane, le directeur des services de renseignements égyptiens a appelé Abou Mazen"
"je parie que ce dernier n’est pas content"
"comment t’as deviné ?"
"parce que tu l’as appelé de son surnom de guerre"
"ha ha ha... je vois que tu commences à piger"
"et alors, pourquoi n’est-il pas content ?"
"c’est à propos des travaux des commissions"
"dejà... ils viennent juste de commencer !"
"oui mais ça ne va pas du tout"
"par exemple ?"
"celle chargée de la composition du prochain gouvernement d’entente nationale ne respecte pas les étapes, du coup elle surpasse ses prérogatives"
"ah !?"
"imagine-toi que Sleimane serait déjà en possession de la liste des noms des ministres du Hamas et demande à Abou Mazen de lui transmettre ceux du Fatah"
"je trouve que c’est bien, non !?"
"pas Abou Mazen"
"pour quelle(s) raison(s) ?"
"il considère que c’est lui le chef et pas Sleimane"
"pas de problème... sauf qu’il n’est pas le chef du Hamas"
"oui mais quand même, il est le chef de l’autorité Palestinienne et c’est à lui de rendre compte à Hilary Clinton"
"rendre compte de quoi ?"
"de l’avancement des travaux des commissions dont celle chargée de la composition du prochain gouvernement d’entente nationale "
"et pourquoi à Clinton ?"
"parce que lors de sa rencontre avec elle, Abou Mazen s’est engagé que le prochain gouvernement d’entente nationale respectera les accords passés par l’OLP"
"sinon ?"
"sinon... aucun centime d’aide"
"oui mais là, il y a un problème"
"lequel ?"
"Sleimane, qui supervise les travaux des commissions, a demandé à tous les négociateurs Palestiniens de travailler sans tenir compte des ingérences et pressions étrangères"
"Abou Mazen n’est pas un étranger"
"Clinton si..."
"...!?"

Al Faraby
Jeudi, 12 mars 2009

Ps. L’Egypte souhaite d’ici samedi un accord entre le Hamas et le Fatah sur un gouvernement de partage du pouvoir dans les Territoires palestiniens, a affirmé mercredi un participant aux pourparlers.
Selon Samir Ghosheh, négociateur pour une petite faction palestinienne, les autorités égyptiennes, qui assurent la médiation entre les deux camps, ont fait savoir aux participants qu’ils devaient produire d’ici samedi un accord, élément crucial pour la reconstruction de la Bande de Gaza après l’offensive israélienne.
Le président égyptien Hosni Moubarak souhaite organiser une cérémonie de signature d’un accord d’ici à la fin du mois de mars.

<FONT face=Arial color=#ff0000>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 
***
 
<FONT face=Arial size=2>Participez à la liste de Diffusion
<FONT color=#ff0000 size=4>" Assawra "
S’inscrire en envoyant un message à :
<A href="mailto:assawra-subscribe@yahoogroupes.fr">assawra-subscribe@yahoogroupes.fr