Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > "C’est quoi être jeune ?"

"C’est quoi être jeune ?"

vendredi 7 janvier 2011, par Al Faraby

"Je ne comprends pas... pourtant y a du pétrole et du gaz en Algérie(1)"
"et alors... qu’insinues-tu ?"
"aucun mal... je veux seulement dire que ce n’est pas comme en Tunisie"
"le problème n’est pas là"
"où est-il donc ?"
"comme partout dans le monde... il est dans la production et le partage des richesses produites... en Tunisie, 10 % les plus riches de la population(2) perçoivent le tiers des revenus, les 30 % les plus pauvres doivent se contenter de moins de 10 % du PIB…"
"et en Algérie ?"
"75 % des Algériens ont moins de 30 ans et plus de 20 % des jeunes sont chômeurs"
"eeeuuhhhhh... c’est quoi -être jeune- en Algérie ?"
"avec la mondialisation... c’est comme partout dans le monde... dans tous les pays, les jeunes sont les premiers à -se rebiffer- contre les injustices... ils cassent et incendient tout ce qui leur tombe entre les mains... surtout si aucune -véritable- perspective politique de sortie de crise ne leur est proposée"
"comme en Palestine où l’occupation aggrave la crise"
"...!?"

Al Faraby
Vendredi, 07 janvier 2011

(1) L’Algérie disposait de 155 milliards de dollars de réserves en devises à la fin décembre 2010, contre 148,9 milliard de dollars à la fin de 2009, a indiqué mardi un responsable du ministère algérien des Finances.

(2) M. Ben Ali est à la tête d’une famille envahissante, qui contrôle une bonne partie des conglomérats industrialo-financiers du pays. Ses filles ont épousé quatre des plus riches héritiers du pays. Sa deuxième épouse, Leïla, symbolise aux yeux de l’opinion la rapacité de la famille. Elle a fait fermer par le fisc une école privée, implantée de longue date, qui faisait de l‘ombre à celle qu’elle voulait ouvrir. Son frère, Belhacen Trabelsi, marié à la fille du patron des patrons tunisiens, a pris le contrôle d’une banque privée grâce à l’intervention en sa faveur du gouverneur de la Banque centrale — qui a laissé sa réputation dans l’affaire.

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2