Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Yémen > Yémen : 20 soldats tués dans des attaques

Yémen : 20 soldats tués dans des attaques

vendredi 22 avril 2011, par La Rédaction

Vingt soldats ont été tués en 24 heures dans plusieurs attaques menées au Yémen, selon un nouveau bilan communiqué vendredi par des responsables militaires.
Dans la dernière attaque rendue publique, des "tireurs inconnus ont tué un soldat à Zinjibar, dans la province Abyan", dans le sud, a déclaré une de ces sources.
Selon des témoins joints par l’AFP, l’attaque s’est produite à un point de contrôle routier et les combats se poursuivaient, les deux premiers assaillants ayant été rejoints par d’autres hommes armés.
Plus tôt, "des activistes d’Al-Qaïda ont tendu une embuscade à une patrouille militaire à Mareb près de Safer (est)", où se trouvent des champs pétrolifères, tuant 11 soldats, a déclaré un responsable de la sécurité à Sanaa, affirmant que l’attaque avait été menée à la mitrailleuse.
Des affrontements ont aussi opposé des membres d’une tribu à des soldats à Mareb, plus au nord. "Deux soldats ont été tués, deux blessés et 30 faits prisonniers", ont affirmé un autre responsable et une source tribale. Six membres de la tribu ont été blessés.
Les combattants ont attaqué un convoi militaire qui voulait dégager la route principale reliant Sanaa à Mareb, bloquées par la tribu qui a indiqué vouloir dénoncer une "crise du gaz". Selon des témoins, les combattants tribaux ont disposé des mitrailleuses anti-aériennes, redoutant un raid des forces gouvernementales.
Enfin, d’autres affrontements entres des combattants tribaux et l’armée ont fait huit morts depuis jeudi, dont six soldats, dans la province de Lahij (sud), selon un bilan rendu public vendredi.
Les combats ont éclaté quand des combattants ont attaqué le poste militaire de Labous, dont ils avaient exigé le départ.
Le Yémen, un pays à la structure tribale profondément enracinée, est en proie à une recrudescence de violences depuis le début en janvier d’un mouvement pour le départ du président Ali Abdallah Saleh.

(Vendredi, 22 avril 2011 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2