Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > Secret de Polichinelle

Secret de Polichinelle

samedi 30 avril 2011, par Al Faraby

"A Rastan, la police secrète a ouvert le feu sur la foule tuant 13 manifestants"
"ça devient très grave en Syrie"
"comment as-tu deviné ?"
"deviné quoi ?"
"que Rastan est en Syrie"
"t’as bien dit -police secrète-"
"oui, et alors ?"
"n’est-ce pas une spécificité syrienne ?"
"pas du tout, elle existe dans les pays du monde entier, même Obama et Sarkozy en ont une"
"sauf qu’en Syrie les habitants savent qu’elle est secrète"
"comment ça ?"
"oui... puisqu’on leur tire dessus de partout, sans une présence armée autour d’eux"
"...!?"

Al Faraby
Samedi, 30 avril 2011

Un secret de Polichinelle est un secret que tous et toutes connaissent, mais qui n’est pas d’une connaissance partagée. Il se distingue d’un véritable secret par le fait que les détenteurs du secret de Polichinelle ne manifestent pas librement la connaissance qu’ils ont, et par conséquent, ils ignorent le niveau de connaissance des autres. On est alors dans la situation où « les apparences sont sauves », « personne n’a perdu la face ».
Le secret ne porte donc pas sur l’information primaire, mais sur le degré d’information qu’on manifeste et qu’on suppose aux autres.

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2