Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Yémen > La police yéménite ouvre le feu sur des manifestants : six blessés

La police yéménite ouvre le feu sur des manifestants : six blessés

samedi 7 mai 2011, par La Rédaction

Six manifestants ont été blessés dans une localité du sud du Yémen, où la police a ouvert le feu pour disperser plusieurs milliers de personnes qui réclamaient le départ du président Ali Abdallah Saleh, a rapporté un militant.
Nouh al-Wafi a précisé que les forces de l’ordre avaient fait usage de gaz lacrymogène et tiré à balles réelles pour disperser le rassemblement à Al-Maafir, dans la province de Taez.
Samedi, bureaux et commerces étaient fermés dans plusieurs villes du pays -dont Aden, Saada et Hodeida- dans le cadre d’une campagne de désobéissance civile à l’appel de l’opposition afin d’accentuer la pression sur le chef de l’Etat, après pratiquement trois mois de manifestations quasi quotidiennes. Au pouvoir depuis 32 ans, le président Saleh refuse de céder les rênes du pays.
Le mouvement de la jeunesse à la tête de la contestation a diffusé samedi un communiqué réclamant à nouveau le départ immédiat du dirigeant.

(Samedi, 07 mai 2011 - Avec les agences de presse)

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2