Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Photo du jour > Le printemps arabe à Ryad

Le printemps arabe à Ryad

jeudi 23 juin 2011, par La Rédaction

Une conductrice Saoudienne à Ryad photographiée par une compatriote.
(Afp - Ryad, 22 juin 2011)

***

Des Saoudiennes ont de nouveau pris le volant à Ryad mercredi 22 juin, défiant l’interdiction faite aux femmes de conduire une voiture dans le royaume saoudien.
Leur initiative répond à un message mis en ligne sur un site internet, proposant que des femmes défilent collectivement au volant de leurs voitures mercredi dans la capitale saoudienne, après l’expérience individuelle du 17 juin.
Azza Chamassi, la trentaine, a indiqué avoir conduit sa voiture mercredi, comme elle le fait "tous les jours depuis vendredi" dernier, ajoutant toutefois qu’elle avait été importunée par un message collé au pare-brise de sa voiture.
Sur une feuille écrite à la main, on pouvait lire "S’il vous plait, ne conduisez pas" sur une face, et une insulte sur l’autre, selon des témoins.
"Cette menace ne sera un obstacle", a-t-elle déclaré à l’AFP à propos de sa détermination à obtenir la reconnaissance du droit de la femme a conduire dans le royaume.
Sara al-Khalidi a affirmé avoir continué à conduire sa voiture depuis le 17 juin, précisant s’être mise mercredi au volant en compagnie de sa mère, une universitaire, avant de se faire arrêter par un agent de la circulation.
Elle a ajouté que le policier lui avait fait savoir qu’elle avait fait l’objet de six avis de recherche et lui avait demandé de rentrer chez elle, sans l’arrêter.
Pourtant, a-t-elle dit à l’AFP, "les gens m’encouragent chaque fois qu’ils me voient au volant ces derniers jours".
Vendredi, 42 femmes saoudiennes ont répondu à l’appel lancé par des militantes pour défier l’interdiction, selon les organisateurs de la campagne Women2drive.
Aucune loi n’interdit aux femmes saoudiennes de conduire, mais les autorités se fondent sur un édit religieux (fatwa), promulgué dans le royaume dont les lois s’inspirent d’une version rigoriste de l’islam, et invoquent l’opposition des puissants religieux et des milieux conservateurs.

(Jeudi, 23 juin 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2