Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Irak > Irak : troupes américaines maintenues après 2011 selon M. Panetta, l’Irak (...)

Irak : troupes américaines maintenues après 2011 selon M. Panetta, l’Irak dément

vendredi 19 août 2011, par La Rédaction

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a indiqué vendredi que l’Irak avait accepté que les troupes américaines prolongent leur présence dans le pays au-delà de la fin de l’année, mais un conseiller du Premier ministre irakien a démenti en partie ces propos.
"Ils ont finalement dit oui", a indiqué M. Panetta dans un entretien avec les journaux Stars and Stripes et Military Times, à propos du maintien des troupes américaines, dont le retrait devait être achevé fin 2011 selon un accord de 2008.
Les Etats-Unis et l’Irak n’ont pas encore conclu un accord à ce sujet, a annoncé vendredi un conseiller du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, démentant en partie les propos de M. Panetta.
"Aucun accord n’a encore été conclu sur le maintien de formateurs militaires (...). Les négociations sont en cours et elles n’ont pas été finalisées de manière définitive", a déclaré ce conseiller, Ali Moussaoui.
Les modalités de l’accord sur le maintien d’une présence militaire américaine doivent encore être négociés entre le Pentagone et les autorités irakiennes, a dit M. Panetta.
Pendant que les négociations se poursuivent, "nous continuerons de respecter notre engagement de retirer toutes les troupes de combat d’Irak", a précisé M. Panetta.
En l’état de l’accord irako-américain de 2008, les derniers des 47.000 soldats américains encore sur place doivent avoir quitté l’Irak le 31 décembre 2011, après huit ans de présence dans le pays.
Le 3 août, les dirigeants irakiens ont annoncé qu’ils acceptaient de négocier avec Washington le maintien d’un contingent limité de formateurs américains après 2011, une décision impopulaire mais dictée par la nécessité.
Les responsables américains multiplient depuis plusieurs mois les démarches auprès de Bagdad pour maintenir un contingent.
Responsables militaires américains et irakiens reconnaissent que les moyens en matière de défense anti-aérienne, de renseignement et d’aviation sont insuffisants, selon le plus haut gradé américain, l’amiral Mike Mullen.
Les deux pays n’ont pas quantifié le nombre de soldats éventuellement amenés à rester, arguant qu’il dépendrait des missions que Bagdad voudrait leur confier. Le chiffre d’environ 10.000 hommes a été avancé dans la presse américaine.

(Vendredi, 19 août 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2