Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > S’excuser...

S’excuser...

samedi 3 septembre 2011, par Al Faraby

"Ça veut dire quoi s’excuser ?"
"présenter ses excuses"
"oui... je sais... mais alors, c’est quoi une excuse ?"
"c’est une raison que l’on donne pour se disculper"
"se disculper ?"
"prouver son innocence"
"ah, nous y voilà..."
"où ça ?"
"là où les turcs veulent en venir"
"c’est-à-dire ?"
"ils veulent que les israéliens prouvent leur innocence"
"impossible"
"pourquoi ?"
"ce qu’ils font relève de la volonté divine"
"c’est aussi l’impression que donne la lecture du rapport de l’Onu"
"...!?"

Al Faraby
Samedi, 03 septembre 2011

Le rapport de l’ONU affirme que "le blocus maritime (israélien) a été imposé en tant que mesure de sécurité légitime de façon à empêcher l’entrée d’armes dans Gaza par la mer et sa mise en oeuvre respecte les exigences du droit international".
La Turquie a qualifié ce rapport de "nul et non avenu".

***

Blocus de Gaza : Le PCF condamne le rapport d’experts de l’ONU

Le rapport d’un groupe d’experts de l’ONU sur la Flottille de mai 2010 contre le blocus de Gaza et l’attaque israélienne contre le navire turc Mavi Marmara a présenté des conclusions et appréciations consternantes et inacceptables.

Ce rapport de l’ONU qualifie le blocus de Gaza de « mesure de sécurité légitime » et « dont la mise en œuvre respecte les exigences du droit international ». Une telle appréciation constitue un défi au droit et à la vérité.

Le blocus de Gaza relevant directement de la politique d’occupation israélienne des territoires palestiniens, il est de fait illégal. Enfermer 1,5 millions de Palestiniens dans une prison à ciel ouvert constitue une punition collective. Il s’agit donc d’une violation d’un principe de base du droit international. Enfin, un tel blocus est une atteinte à la dignité et aux conditions d’existence du peuple palestinien. Il bafoue les valeurs humaines universelles mais aussi les règles humanitaires les plus élémentaires.

Il est scandaleux que ce groupe d’experts puisse ainsi contribuer à discréditer une ONU déjà bien affaiblie du fait de l’instrumentalisation dont elle est l’objet de la part de grandes puissances qui l’utilisent pour légitimer leurs guerres. Il est un peu réconfortant de savoir que ce rapport n’a pas pu recueillir de consensus au sein même du groupe d’experts.

Le PCF exprime sa condamnation et son rejet de ce rapport indigne et néfaste qui encourage la politique d’occupation brutale et arrogante d’Israël. Il demande notamment à la France de ne pas se contenter d’en appeler au dialogue entre Israël et la Turquie mais d’exprimer clairement et fortement une condamnation du blocus illégal de Gaza.

Parti communiste français,
Paris, le 3 septembre 2011.

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2