Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Forums d’Assawra > Forum du 03 au 09 setembre 2011 Reconnaissance d’un Etat palestinien : (...)

Forum du 03 au 09 setembre 2011
Reconnaissance d’un Etat palestinien : l’Union européenne tente de rester unie

samedi 3 septembre 2011, par La Rédaction

L’objectif de ce forum est de vous proposer de réagir, d’un samedi à l’autre, à un texte choisi par nos soins.
La modération se faisant à priori et une seule fois par jour, dans le respect des règles légales en vigueur. (Les contributions retenues du jour sont publiées le lendemain)
Les liens hypertextes ne sont pas permis.
Les contributions les plus récentes sont consultables depuis le portail du site ( <A href="http://www.aloufok.net/">www.aloufok.net<FONT size=2> ) en bas de page.
Forum réservé aux inscrits à la liste de diffusion "Assawra"
 
Al Faraby,
administrateur du site.
 

***

Les ministres européens des Affaires étrangères ont exploré vendredi 02 septembre à Sopot (Pologne) les moyens d’élaborer une position commune pour éviter de se déchirer à l’ONU sur la reconnaissance d’un Etat palestinien.
Le temps est compté. L’assemblée générale de l’ONU s’ouvre le 13 septembre à New York, et les Palestiniens, face à l’impasse dans laquelle se trouvent les pourparlers avec Israël, ont annoncé qu’ils préparaient une telle demande. (Avec les agences de presse)

***

Réagissez à l’adresse  :
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?page=forum&id_article=5198"><FONT face=Arial>http://www.aloufok.net/spip.php?page=forum&id_article=5198
 

***

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 

Messages

  • la Pologne a la présidence
    l Allemagne souveraine
    l angleterre en "dehors" du système
    la france de Sarko " hyperactif "
    depuis quand l Europe fait UN

  • Là, je reste perplexe. Que vont gagner les Palestiniens avec la reconnaissance d’un Etat ? L’espace concret de cet Etat est truffé de check-points, envahi par des colonies belliqueuses, cerné par un mur haut comme dix maisons à dix étages, attaqué régulièrement par une soldatesque sans état d’âmes. Je voudrais comprendre. Je ne roule pour personne mais là dans mon petit coin, je me pose mille questions. Le droit de tous les palestiniens ceux du dedans et ceux du dehors, vont-ils être respectés ? Les humiliations vont-elles cesser ? Les palestiniens d’Israël et ceux de Cisjordanie et ceux du Liban et d’ailleurs, tous des frères , des cousins, des oncles et des tantes, des familles entières vont-ils enfin pouvoir vivre ensemble dans un pays libre d’où l’on peut sortir et rentrer comme dans n’importe quel pays ? Expliquez-moi ? Merci Paula

  • Une position commune dans l’UE ???
    Il n’y en a jamais eu sur des problèmes d’intendance ..la pratique est la même à chaque décision : ils sont 2 à se parler..ils se parlent tant..qu’il n’y a qu’eux qui parlent ..et c’est le plus violent des 2 qui IMPOSE ses vues !
    En France, comme dans l’ensemble des pays impérialistes, L’APPARITION AU GRAND JOUR de la PALESTINE n’est pas souhaitée !
    Tant qu’elle n’est que " l’épine dans le pied discrète " ..pour eux : passe encore..Mais la PALESTINE à l’ONU ???? Livrer enfin a la totalité du public qu’il ne reste presque rien du territoire..que les israéliens ne VEULENT pas d’état palestinien ..c’est vrai que ce serait sanglant pour le coup ! Alors notre brave et courageuse UE préfère ne pas en entendre parler....Il n’y aura aucune décision claire pour le 13 septembre ...mais plutôt une " fin de non-recevoir "
    Capables de s’ingérer et de mettre le chaos en Tunisie, Egypte, Libye..ce n’est pas difficile la PALESTINE , elle est de plus en plus petite !!

    • Il faut vraiment un état palestinien, c’est un devoir que la communauté internationale doit prendre.La pression doit monter pour l’imposer à ceux qui manoeuvres dans les coulisses pour empécher le vote de reconnaissance de l’ONU.Je pense aux USA d’Obama, a la FRANCE de sarkozy, a l’Allemagne de Merkel, a la grande bretagne etc...Un état Palestinien permettrait que ce pays se retrouve enfin dans les frontiéres décidées par l’ONU en 1967 C’est à dire ce qui est son territoire. Cela permettrait j’en suis persuadé la paix, l’amitié des peuples Israélien et palestinien. Donc d’en finir avec les colonies, avec le mur de la honte, les barrages et les controles incessants des palestiniens.....

    • Oui, il faut un État Palestinien, viable et souverain, dans les frontières d’avant la guerre de juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale..

      Depuis fin juillet une pétition, pour que l’UE reconnaisse cet État, a recueilli

      908,199 signatures de tous horizons

      et continue d’en recevoir...

      "Cela permettrait j’en suis persuadé la paix, l’amitié des peuples Israélien et palestinien’ : je ne partage pas votre optimisme ; lisez-donc la Charte du Likud de 1999 (qui n’a pas changé depuis, Netanyahu est membre du Likud..). Cette charte, dont personne ne parle dans les médias, expose sans fard les ambitions d’Israël sur la Palestine et le sort qu’il entend réserver aux Palestiniens.

      A chacun de réagir à son niveau pour faire pression sur nos gouvernants et informer notre entourage...
      Je crains, hélas, qu’il ne soit trop tard, lorsque je lis ce que raconte Eyal Eisenberg, général israélien responsable de la défense passive, sur votre site au sujet des menaces d ’un "Hiver islamique" succédant au "Printemps arabe" : croyez bien que les services de ce général, et le Mossad, vont continuer à exacerber les tensions dans cette région...
      Ils feront semblant de s’étonner de "récolter la Tempête" après avoir "semé le Vent" !

      Cordialement

    • Helmana, je pense comme vous que la reconnaissance à l’ONU de la Palestine serait un acte politiquement fondamental. Non qu’il faille en attendre une amélioration sur le terrain : on peut même craindre une aggravation parce que Israël risque de faire alors la politique du pire, si c’est possible, mais parce que la Palestine aurait enfin une existence politique officielle : il ne s’agirait plus de "territoires" occupés mais d’un PAYS occupé et aux yeux de tous. Résultat personne n’y tient car tout le monde serait obligé de sortir de l’ambiguïté cultivée depuis 1967 : soutien fondamental à israël dont l’action est déplorée à mi-voix quand on ne peut faire autrement, et par ailleurs soutien financier faramineux à la Palestine, pour avoir bonne conscience : en somme le prix de la lâcheté politique.
      Janabel88

  • Reconnaissance d’un Etat palestinien : l’Union européenne tente de rester unie.
    Le Président de la République Française, demande l’unité de l’union européenne pour prendre position ; a-t-il demandé l’unité des autres pays européens pour faire la guerre en Libye ? Il a nié le résultat majoritaire « contre le projet de constitution européenne » du référendum de 2005 (plus de % pour ce vote que pour sa propre élection !!) .Pour la guerre en Irak, en Afghanistan, à qui a-t-il demandé avis ? Il n’écoute pas même les 9/10èmes de la population française qui subit son désastre. Pour installer des forces militaires en Afrique, il s’enquiert de l’avis des autres pays ? Alors, demander l’unité des pays européens pour appuyer la démarche actuelle légitime des Palestiniens, n’est qu’un prétexte inventé, un faux –semblant, une dérobade, attitude absolument indigne d’un politique sérieux, à plus forte raison d’un chef d’état. On pourrait attendre d’un chef d’état cultivé et attentif à l’Histoire de la France, des Français, du peuple français, qu’il montre l’exemple en faisant pour les Palestiniens ce qu’il aimerait qu’on fasse pour lui…..
    Ensuite il pourra dire, dans son style « c’est pas moi, c’est les autres »
    J’ai écrit à ce sujet aux 5 députés de mon entourage, 1 PS et 4 UMP ; un seul, UMP, m’a répondu en me donnant copie de la lettre que des députés « de la majorité et de l’opposition » ont adressé au Pdt de la République, lettre « qui va dans le sens d’un dialogue constructif pour qu’une solution puisse être trouvée, seule alternative à la situation dramatique que connaît cette région ». Deux pages avec : « seule la voix du dialogue peut garantir l’établissement d’une paix juste et durable »,… « nous exhortons les Palestiniens à s’abstenir de toute démarche unilatérale »… « démarche qui est en réalité dangereuse, contreproductive et illusoire.. »….. « Pas d’alternative, il faut une démarche bilatérale, a dit B.Obama »…… « les actes symboliques destinés à isoler Israël aux Nations -Unies en septembre ne créeront pas un état indépendant ».
    Et puis, « La manoeuvre politique des Palestiniens sape les fondements juridiques sur lesquels repose le processus de paix et viole les accords conclus entre l’Autorité Palestinienne et Israël » Etc…. etc……..
    « Nous vous demandons mr le Pdt de vous opposer à la résolution visant à imposer de manière unilatérale la reconnaissance d’un Etat palestinien ».Voilà la pensée et les injonctions de certains élus français qui interpellent le chef de l’Etat.
    Quant à la reconnaissance de leur état, de leur pays, les Palestiniens ont tout tenté, y compris se plier aux injonctions de l’occupant ; aux meilleurs moments de négociation, on fut plein d’espoir, on pensait y arriver et toc, israël fait tout capoter en rejetant la faute sur les palestiniens bien sûr ; cela fait des décennies que ça dure et les députés ci-dessus voudraient que cela continue ainsi. Les sionistes aussi veulent que ça continue ainsi ; c’est le moyen le plus fort jusqu’à présent pour faire l’unité nationale en Israël et continuer à coloniser et réaliser le plan sioniste, soit, occuper tout ce qui fut la Palestine et les environs aussi.
    Au 21ième siècle, comment tous les pays du monde qui ont tous, à un moment ou à un autre subi la colonisation et/ou l’occupation, comment tous les pays du monde donc, peuvent-ils laisser faire, regarder de temps en temps, avec quand même un peu de compassion ce que fait Israël aux Palestiniens ? Tout le monde serait d’accord avec le projet sioniste qui a été formulé depuis environ 130 ans ? Ou bien tout le monde l’ignore ? Le monde entier serait rendu responsable du nazisme et se sentirait coupable ?
    Je ne sais pas si la reconnaissance de l’Etat de Palestine à l’ONU, est La solution…… Je ne peux en connaître l’aboutissement. Cela peut être un début solide de résolution Ce sera peut-être l’énième prétexte pour Israël, en provoquant un évènement quelconque comme justification, de faire une énième guerre.
    Si tous les pays s’y mettent et s’imposent à Israël, ce peut être le retour de l’identité perdue palestinienne, dans un état du même nom, et la liberté enfin retrouvée. Et c’est mon vœu le plus cher ; pour mes amis palestiniens et amies palestiniennes. Et que leurs enfants aient un autre avenir que la guerre. Les palestiniens ne sont pas déconstruits malgré ce qu’ils subissent, et Israël a peur.
    Il faut reconnaître l’Etat de Palestine, c’est le moindre des actes politiques intelligents et grands.
    De toute façon, qu’y a-t-il d’autre à faire ? Laisser les Israéliens tout accaparer, tout envahir, tout détruire jusqu’aux fondations, et laisser mourir chaque Palestinien sous nos yeux ? Israël a déjà fait tant d’horreurs !
    Mali

  • Jamal Juma’ - Coordinateur de la Campagne populaire contre le mur

    L’Autorité palestinienne est en train de "tuer la résistance populaire"
    publié le vendredi 12 août 2011.
    IA : L’Autorité palestinienne a prévu d’aller aux Nations Unies en septembre pour demander la reconnaissance d’un Etat palestinien. Etes-vous d’accord avec cette approche ?
    JJ : Nous en avons discuté avec les forces nationales, les forces et les institutions de gauche et démocratiques, et avec les organisations palestiniennes de la société civile et des droits de l’homme. Nous avons rédigé un document qui développe nos positions. Nous voulions avoir une perspective juridique sur ce que dit le droit international sur le fait d’aller à l’ONU. Nous avons conclu que nous devrions en fait aller à l’ONU, mais pas pour établir un Etat dans les frontières de 1967. Nous devrions exiger que l’adhésion de l’OLP soit élevée au statut d’Etat.
    N.B. : Maya Brantzberg écrit : « Mais certains parlent de menaces sur le statut des Palestiniens réfugiés à extérieur »

    J’ai rencontré Jamal Jouma à plusieurs reprises lors de mes missions en Palestine. Sa crainte est la même que celle de Maya :

    Si l’OLP qui représente TOUT le Peuple palestinien aux Nations Unies conserve son statut, aux côtés d’un état palestinien sur la Cisjordanie et sur Gaza. Pas de problème. Ça fait toujours ça de récupéré. Il faut reconnaître l’état palestinien

    Si l’Autorité palestinienne en profite pour se substituer à l’OLP, pas d’accord :
    en effet ne seront citoyens palestiniens que ceux résidant dans les frontière de 67 c’est à dire un tiers des 11 millions de Palestiniens.
    Par ailleurs étant devenu un état indépendant l’UNRWA n’aura plus à intervenir auprès des réfugiés « de l’intérieur » puisque ces réfugiés se seront transformés en citoyens. Ils sont plus d’un million.
    Quant aux Palestiniens restés chez eux et qui sont devenus des citoyens israéliens en 1948, ce sera leur seule instance officielle, l’OLP, pour combattre le régime d’apartheid auquel ils sont soumis, qui aura disparu.

    • Réponse à Carugati
      Merci d’apporter des éléments de réflexion supplémentaires. J’avoue que je n’ai pas assez réfléchi d’abord sur OLP ou Autorité Palestinienne, ensuite, je n’ai pas envisagé « Si l’Autorité palestinienne en profite pour se substituer à l’OLP…. ».
      Maintenant, me voilà avec plus de nuances, plus de réflexion à poursuivre.
      Merci .Mali

    • L’écriture est un peu longue, mais je pense que cet article démontre que certains Israéliens sont pour la paix et une reconnaissance de la Palestine et des palestiniens.
      Pour ma part je suis convaincu qu’un jour le peuple Israéliens, avec l’aide des pays œuvrant pour une Palestine reconnu, feront chuter les israéliens ultras libéraux, les intégristes religieux et colons qui par leurs actions haineuse envers les Palestiniens reproduisent des actes innommable et qui entraine sont peuple vers une vilaine fin.
      (C’est toujours les innocents qui paient la note)

      Déclaration historique de Palestiniens et Israéliens en soutien à la contestation sociale israélienne et à la lutte anti-coloniale Lundi 5 septembre 2011

      Quelque 20 partis politiques et mouvements sociaux des deux côtés de la Ligne verte ont publié une déclaration historique en soutien à la protestation sociale qui secoue actuellement Israël et son lien nécessaire avec la lutte contre l’occupation israélienne et les politiques coloniales.
      Ensemble pour mettre fin à l’occupation et au racisme, en soutien à la lutte du peuple palestinien pour parvenir à ses droits nationaux et contre l’oppression nationale et sociale
      Même à la lumière des changements encourageants au Moyen-Orient, de la vague de protestations sociales et du réveil des luttes des peuples pour les libertés et le droit de vivre dans la dignité, le peuple palestinien vit encore sous le joug de l’occupation israélienne, en dépit de sa lutte opiniâtre et continue pour la liberté. La communauté internationale, pour sa part, démontre son impuissance et ne vient pas en aide à la lutte des Palestiniens pour la libération et la justice.
      Les mouvements de protestation et les vents de changement qui soufflent dans le monde arabe ont suscité l’agitation à travers le monde parmi les demandeurs de liberté, en encourageant nombre d’entre eux à adopter le modèle de la lutte populaire. Ces mouvements de protestation ont eu un impact profond sur les différents groupes en Israël, autant parmi les Juifs que les Palestiniens, et ont apporté une contribution importante à la montée du mouvement de protestation populaire en Israël pour la justice sociale.
      Motivés par notre aspiration à parvenir à une paix juste et équitable dans la région, une paix qui est vraiment essentielle pour les peuples de la région et peut contribuer à promouvoir la lutte pour la justice et le progrès pour tous, nous - forces sociales et politiques palestiniennes et israéliennes, représentants d’associations de femmes et de jeunes des deux côtés de la Ligne verte – insistons sur la nécessité d’une lutte commune, dans le but de libérer les peuples de la région du colonialisme et de l’hégémonie, en particulier celle du sionisme, en cessant l’occupation et l’agression de l’armée israélienne et en soutenant la juste lutte du peuple palestinien pour la réalisation de son droit à l’autodétermination conformément aux décisions de la communauté internationale.
      Nous nous réjouissons de la libération de tous les peuples de la région de la dictature, de la tyrannie en place et de toutes les formes d’oppression nationale, sociale et économique.
      Par conséquent, nous les signataires de ce document, insistons sur :
      1. Nous soutenons l’initiative palestinienne de Septembre aux Nations Unies, l’organisation qui exerce la responsabilité d’établir les fondements de la paix au niveau international, afin d’exiger une pleine adhésion de la Palestine à l’ONU et la reconnaissance d’un Etat palestinien dans les frontières du 4 Juin 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, et afin de renforcer les efforts pour mettre fin à l’occupation des terres du peuple palestinien, en préservant le droit du peuple palestinien à s’opposer à l’occupation, et le droit au retour des réfugiés conformément à la résolution 194 des Nations Unies. Dans ce contexte, nous soulignons que l’Organisation de libération palestinienne (OLP) est le représentant unique et légitime du peuple palestinien, tirant sa légitimité tant du peuple palestinien sur place qu’en exil et de la reconnaissance qu’il a reçue de la Ligue arabe et des Nations Unies.
      L’initiative de l’ONU est une étape légitime. L’Organisation des Nations Unies doit s’acquitter de son devoir en mettant en œuvre sa responsabilité d’établir la paix et la justice au niveau international. C’est une étape qui renforce les droits du peuple palestinien et ne représente en rien une menace pour Israël, malgré les grands efforts du gouvernement israélien pour présenter cette étape au peuple israélien comme une déclaration de guerre ou nuisant à la légitimité de l’existence d’Israël.
      2. Nous comprenons que l’une des principales raisons de la détresse sociale et économique des citoyens en Israël, en plus des politiques économiques capitalistes, est la continuation de l’occupation et les budgets de sécurité excessifs, que le gouvernement israélien cherche à justifier comme étant nécessaire pour défendre la sécurité des colonies d’une part, les frontières de l’Etat de ​​l’autre. Nous pensons donc que la fin de l’occupation et l’établissement d’une paix juste et équitable sont essentiels pour une vie de paix et de bien-être.
      Nous saluons la participation et l’intégration de la population palestinienne en Israël dans la protestation sociale. Ceci est une occasion importante de présenter aux différents groupes au sein de la société israélienne les détresses des Palestiniens et les injustices qui leur sont causées, afin que ces groupes puissent prendre leurs responsabilités dans la lutte contre les politiques de marginalisation et de discrimination permanente contre les Palestiniens en Israël, pour la fin de la confiscation des terres, la pleine égalité et la fin de l’occupation des terres palestiniennes qui ont été occupées en 1967.
      Nous alertons encore contre les tentatives bien connues de la part du gouvernement d’occupation d’échapper à la crise, à ses crises internes et à la pression des mouvements de protestation, par une politique de la terreur qui pointe une menace extérieure : que ce soit par la présentation de l’appel palestinien à l’ONU comme un "danger" ou par des actions militaires, comme nous en avons été témoins ces derniers jours à la lumière de la sévère escalade sanglante contre le peuple palestinien à Gaza.
      3. Nous reconnaissons le droit du peuple palestinien, vivant sous occupation, à faire usage de toutes les formes légitimes de résistance en conformité avec les normes internationales pour l’éradication des occupants de sa terre et pour l’autodétermination. Dans ce contexte, nous soulignons l’importance de la lutte populaire commune des Palestiniens et des Israéliens. Une lutte populaire commune est l’un des principes directeurs centraux de la lutte contre l’occupation, les colonies, le racisme, le colonialisme, contre les politiques d’exclusion, d’affaiblissement, d’appauvrissement et de ségrégation raciste à l’intérieur d’Israël.
      Septembre 2011
      Signataires : Les partis politiques, organisations sociales et de jeunes militants femmes et hommes palestiniens et israéliens (par ordre alphabétique)
      Association of Palestinian Democratic Youth (Palestine)
      Association of Progressive Students (Palestine)
      Democratic Front for the Liberation of Palestine (Palestine)
      Democratic Front for Peace and Equality (Israel)
      Democratic Teachers’ Union (Palestine)
      Democratic Union of Professionals in Palestine (Palestine)
      Democratic Women’s Movement in Israel (Israel)
      Israeli Communist Party (Israel)
      National Campaign for Return of the Bodies of Arab and Palestinian Martyrs Captured by the Israeli Government (Palestine)
      Palestinian People’s Party (Palestine)
      Popular Campaign for the Boycott of Israeli Products (Palestine)
      Progressive Workers’ Union (Palestine)
      Tarabut-Hithabrut – Arab-Jewish Movement for Social and Political Change (Israel)
      The Alternative Information Center (Palestine/Israel)
      Union of Palestinian Farmers’ Unions (Palestine)
      Union of One World for Justice (Palestine)
      Union of Palestinian Working Women (Palestine)
      Workers’ Unity Bloc (Palestine) 
      Source : "Historic Declaration by Palestinians, Israelis in Support of Israeli Social Protest, Anti-Colonial Struggle"

    • Merci MALI pour la réponse à mon message.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.