Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Sciences > Le rêve d’Einstein surpassé

Le rêve d’Einstein surpassé

dimanche 4 septembre 2011, par La Rédaction

Pour la première fois une expérience de stabilisation constante d’un état quantique a été réalisée par une équipe du laboratoire Kastler Brossel (CNRS/ENS/Collège de France/UPMC-Université Pierre et Marie Curie) sous la direction de Serge Haroche(1). Les chercheurs ont réussi à maintenir un nombre constant de photons au sein d’une cavité micro-onde de haute qualité. Ils décrivent les résultats de leur étude dans la revue en ligne Nature du 1er septembre 2011.

Le photon, grain élémentaire de lumière, n’est usuellement observable que lorsqu’il disparaît. L’œil absorbe les photons en les détruisant et traduit cette information à mesure qu’elle est enregistrée. Malgré tout, cette destruction n’est pas indispensable. Il y a 4 ans l’équipe du laboratoire Kastler Brossel a réussi une grande première : observer, des centaines de fois, un seul et même photon micro-onde piégé dans une boîte.

Dans leurs nouveaux travaux, les chercheurs vont encore plus loin : réussir à stabiliser un nombre de photons donné dans une « boîte à photons », cavité formée de deux miroirs supraconducteurs. C’est la première expérience complète de stabilisation quantique. Les stabilisations, en général, assurent le fonctionnement des systèmes qui nous environnent. Dans le cas d’un four, sa température de chauffe est assujettie à une valeur de consigne : lorsque la température idéale n’est pas atteinte, le four continue de chauffer puis maintient son état d’après les indications du thermostat.

Le transfert de ces concepts au monde microscopique quantique se heurte à un obstacle : la mesure -le thermomètre- change l’état du système. La stabilisation quantique consiste en une mesure réalisée par l’injection d’atomes, sondes ultrasensibles, dans la cavité. Cette mesure ne fixe pas le nombre de photons, mais donne sur celui-ci une information floue. Comme toute mesure quantique, elle modifie cependant l’état de la cavité. Un contrôleur – le thermostat –, prend en compte cette information ainsi que la perturbation de la mesure et pilote une source micro-onde classique – les résistances du four. Ainsi, la cavité est amenée ou ramenée vers un état où le nombre de photons a exactement la valeur prescrite.

Einstein avait un rêve, celui d’emprisonner un photon dans une boîte pendant un temps de l’ordre de la seconde. Cette stabilisation quantique permet aujourd’hui au groupe du LKB d’aller plus loin dans la réalisation de ce rêve en maintenant de façon permanente un nombre de photons choisi dans la boîte. Cette expérience est une étape importante vers le contrôle d’états quantiques complexes.

(Cnrs, Septembre 2011)

Notes :

(1) En collaboration avec le Centre Automatique et systèmes, Mathématiques et systèmesdes Mines ParisTech et l’INRIA

Références :

Real-time quantum feedback prepares and stabilizes photon number states, C. Sayrin, I. Dotsenko, X. Zhou, B. Peaudecerf, T. Rybarczyk, S. Gleyzes, P. Rouchon, M. Mirrahimi, H. Amini, M. Brune, J.M. Raimond et S. Haroche, Nature, 1er septembre 2011.