Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Nétanyahou accuse les Palestiniens de vouloir "torpiller" le processus de (...)

Nétanyahou accuse les Palestiniens de vouloir "torpiller" le processus de paix

dimanche 18 septembre 2011, par La Rédaction

Benyamin Nétanyahou a prédit dimanche l’échec de la demande de reconnaissance d’un Etat palestinien devant le Conseil de sécurité des Nations unies et accusé les Palestiniens de "faire tout ce qu’ils peuvent pour torpiller des négociations de paix directes".

"La vérité, c’est qu’Israël veut la paix et la vérité, c’est que les Palestiniens font tout ce qu’ils peuvent pour torpiller des pourparlers de paix directs", a affirmé le Premier ministre lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement.

"Ils doivent comprendre que malgré la tentative actuelle pour contourner une nouvelle fois les négociations en allant à l’ONU, on ne peut aboutir à la paix que par des négociations directes", a ajouté le chef du gouvernement israélien. "Leur tentative pour être acceptés comme membre à part entière de l’ONU va échouer".

Le Premier ministre israélien a évoqué une "étroite coopération" entre l’Etat hébreu et les Etats-Unis, membre permanent du Conseil de sécurité, pour que la demande soit rejetée. Les Etats-Unis ont brandi la menace d’un veto américain si la requête devait recueillir une majorité de neuf membres sur quinze au Conseil de sécurité, ce que Washington tente d’éviter.

Après des années d’impasse dans les discussions avec Israël, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas veut demander unilatéralement au Conseil de sécurité des Nations unies de reconnaître un Etat palestinien indépendant sur les terres conquises par l’Etat hébreu lors de la guerre des Six-Jours en 1967 (Cisjordanie, Jérusalem-Est et Gaza). Après son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU, il compte soumettre vendredi prochain sa demande d’adhésion comme 194e Etat membre au secrétaire général Ban Ki-moon.

Dans un discours vendredi dernier devant des responsables palestiniens, Mahmoud Abbas a toutefois paru lui-même laisser un peu de place à un compromis, disant ne pas exclure d’autres options, non précisées. L’une des possibilités pourrait être d’obtenir pour les Palestiniens un statut d’Etat non-membre de l’Assemblée générale des Nations unies. "Nous ne voulons pas soulever des attentes en disant que nous allons revenir avec une indépendance totale", a reconnu le dirigeant palestinien.

Après le discours de Mahmoud Abbas, les efforts diplomatiques se poursuivaient pour tenter de trouver un compromis de dernière minute qui permette de relancer les pourparlers israélo-palestiniens et éviter une crise diplomatique.

Les émissaires du Quartette pour la paix au Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU) se retrouvaient dimanche à New York, une réunion qui devait être suivie par des entretiens entre Hillary Clinton, la patronne de la diplomatie américaine, et Catherine Ashton, le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère.

S’il n’a pas réussi à convaincre l’Autorité palestinienne de renoncer à réclamer unilatéralement la reconnaissance et l’entière adhésion à l’ONU, le Quartette essaie toujours de rédiger une déclaration qui pourrait relancer les pourparlers. Elle offrirait notamment aux Palestiniens un élargissement modeste de leur statut d’observateur à l’ONU et fixerait un cadre pour de nouvelles négociations, selon des sources diplomatiques.

Dans le meilleur des cas, le Quartette diffuserait cette déclaration qui serait approuvée ensuite par le Conseil de sécurité ou l’Assemblée générale de l’ONU, soit par les deux instances, avant des entretiens entre Benyamin Nétanyahou et Mahmoud Abbas. Mais les mêmes sources reconnaissent qu’il est certainement trop tard désormais pour espérer arriver à un tel dénouement.

L’Autorité palestinienne a déjà rejeté les propositions du représentant du Quartette Tony Blair et des émissaires américains Dennis Ross et David Hale qui accorderaient aux Palestiniens les "attributs d’un Etat", dont l’adhésion à certaines instances internationales, sans la reconnaissance.

(Dimanche, 18 septembre 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 

***

« Saga d’été »
Ce recueil, de cinquante quatre pages, regroupe tous les textes et photographies publiés sur "Al-Oufok", site du -Mouvement démocratique arabe-,
dans le cadre de sa rubrique estivale (juillet, août 2011) intitulée "Cartes postales...", sous la signature d'Al Faraby.
 
Présentation et commandes à l'adresse:
http://www.aloufok.net/spip.php?article5242