Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Sciences > Festival Jean Rouch : 30 ans de cinéma ethnographique

Festival Jean Rouch : 30 ans de cinéma ethnographique

samedi 24 septembre 2011, par La Rédaction

Voir autrement le monde, tel est le leitmotiv du festival international Jean Rouch qui fête cette année ses 30 ans. Environnement, sociétés et cultures seront explorés et débattus sous toutes les coutures, à travers 100 films du monde entier projetés du 5 au 27 novembre 2011. Gratuit et ouvert à un large public, cet événement est une véritable invitation à découvrir la diversité des sociétés humaines. Co-organisé par le Comité du film ethnographique et le CNRS, il atteint son point d’orgue lors de la compétition internationale qui se tient à Paris, du 7 au 12 novembre. Des rétrospectives, des rencontres, des projections « hors les murs », un hommage à Jean Rouch… viendront enrichir cette 30e édition !

C’est sous l’impulsion de Jean Rouch, cinéaste et anthropologue au CNRS, qu’est créé en 1982 le Bilan du film ethnographique. 30 ans plus tard, cette manifestation, co-organisée par le Comité du film ethnographique (CFE) et le CNRS, est le rendez-vous du cinéma anthropologique en France. À travers 100 films d’aujourd’hui, venus des quatre coins du monde, le festival international Jean Rouch s’intéresse aux sociétés humaines et à leur devenir. Il présente chaque année les tendances originales et diversifiées de ce cinéma sur le réel, tout en suscitant des échanges à l’issue des projections. Il s’agit d’un moment unique de rencontres et de discussions entre le public, les cinéastes et les chercheurs. Des séances dédiées aux scolaires sont également proposées. En accès libre et gratuit, cet événement bénéficie cette année du soutien de la société Sita - Suez Environnement.

Une compétition internationale

Trente films inédits ont été sélectionnés pour la compétition qui se déploiera du 7 au 12 novembre 2011, à la Maison des cultures du monde (Paris 6e). Ce sont autant de communautés différentes au sein desquelles le spectateur sera immergé. Cinq prix sont décernés, parmi lesquels le prix Nanook-Jean Rouch, grand prix du festival remis par le CNRS, d’une dotation de 1 500 euros, ainsi que le prix Anthropologie et développement durable, soutenu par Sita - Suez Environnement, doté de 2 000 euros.

Spécial 30 ans et autres moments forts du festival

Autour de la compétition, différents temps forts ponctueront le festival :

- Ouverture les 5 et 6 novembre à la Bibliothèque nationale de France, avec cinq Master classes sur le thème « Miroir de l’évolution d’un genre » : cinq réalisateurs, tous présents à la première édition du festival, témoigneront de l’évolution du cinéma documentaire anthropologique.

- Rencontres Narrativités singulières les 14 et 15 novembre au Cube (Issy-les-Moulineaux), initiées par Nadine Wanono, ingénieure de recherche CNRS. Ces rencontres portent sur les recherches ethnologiques et en sciences sociales qui privilégient de nouvelles formes de narrations associant différentes disciplines scientifiques, techniques et artistiques.

- Rétrospective « 30 ans, 30 films » du 17 au 24 novembre à la Maison des cultures du monde : Françoise Foucault, anciennement au CNRS et co-fondatrice du festival avec Jean Rouch, propose ses films « coups de coeur », ayant marqué l’histoire du festival par l’originalité de leur écriture cinématographique et de leur rapport au réel. Chaque séance sera suivie d’un débat animé par des spécialistes, en partenariat avec les Amis du Monde diplomatique, l’Institut Émilie du Châtelet, le CNRS et l’EHESS.

- Deux journées de projections et de débats le 21 et le 23 novembre au CNRS (Paris 16e). Ces séances « Le festival Jean Rouch et le CNRS, trente ans de collaboration » seront l’occasion de faire le point, avec des chercheurs et des cinéastes, sur le rôle majeur du CNRS pour le développement et le rayonnement de l’anthropologie visuelle française dans le monde.

- Projections de films primés cette année les 25 et 26 novembre au Muséum (Paris 5e).

- Soirée de clôture « Jean Rouch, Pierre-André Boutang : rencontre d’exception », le 25 novembre à la SCAM (Paris 8e) en hommage à Jean Rouch, fondateur du festival. À cette occasion seront projetées des images de son interview par Pierre-André Boutang, son complice de longue date.

Autour du festival

Différents lieux franciliens ainsi que la province et l’étranger seront investis : Pantin, le 13 octobre, pour une présentation de la 30è édition ; Toulouse, en octobre et novembre pour découvrir le cinéma ethnographique ou bien voir des films issus de la programmation « 30 ans, 30 films » ainsi que ceux primés lors de l’édition 2011 ; Niamey au Niger du 10 au 15 décembre « Hommage au festival Jean Rouch » ; enfin Montpellier et Thorigny-sur-Marne en janvier 2012.

Retrouvez le programme du festival sur : http://www.comite-film-ethno.net/festival-international-jean-rouch/2011/index.htm

Les principaux partenaires du festival

Sita - Suez Environnement, CNRS, Muséum national d’Histoire naturelle, Ministère de la Culture et de la communication, DRAC Île-de-France, Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, IRD, Bibliothèque nationale de France, Maison des cultures du monde, Le Cube, Institut français, SCAM, Société française d’ethnomusicologie, Cinéma du réel, Éditions Montparnasse, Loca images.

(Cnrs, 23 septembre 2011)

***

« Saga d’été »
Ce recueil, de cinquante quatre pages, regroupe tous les textes et photographies publiés sur "Al-Oufok", site du -Mouvement démocratique arabe-,
dans le cadre de sa rubrique estivale (juillet, août 2011) intitulée "Cartes postales...", sous la signature d'Al Faraby.
 
Présentation et commandes à l'adresse:
http://www.aloufok.net/spip.php?article5242