Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Avigdor Lieberman favorable à l’adoption du plan du Quartette

Avigdor Lieberman favorable à l’adoption du plan du Quartette

dimanche 25 septembre 2011, par La Rédaction

Le ministre israélien des Affaires étrangères a affirmé dimanche qu’il était favorable à l’adoption du plan du Quartette (Etats-Unis, Union Européenne, Russie et ONU) pour parvenir à un accord de paix israélo-palestinien avant la fin 2012.
« Je pense que l’on doit accepter la proposition du Quartette, car elle inclut un point très positif : l’ouverture de négociations sans condition préalable », a affirmé Avigdor Lieberman interviewé de New York par la radio publique israélienne.
M. Lieberman tout en affirmant qu’il éprouvait des « réserves sur la formulation » de ce plan, a justifié son attitude en soulignant qu’Israël était redevable envers les Etats-Unis.
« Les Américains ont déployé de gros efforts au sein du Quartette pour parvenir à cette proposition, alors qu’ils nous ont soutenu dans la crise autour de notre ambassade au Caire et lors du discours (mercredi) du président Barack Obama à l’ONU », a ajouté M. Lieberman.
Des manifestants avaient envahi les locaux de l’ambassade d’Israël au Caire dans la nuit du 9 au 10 septembre.
« J’espère que les Palestiniens feront face cette fois-ci à leurs responsabilités plutôt que de les fuir », a ajouté M. Lieberman en accusant le président palestinien Mahmoud Abbas de chercher « constamment des prétextes pour ne pas négocier ».
« Il vient d’ailleurs de trouver un nouveau prétexte en demandant de modifier les accords de Paris sur les relations économiques entre nous et les Palestiniens. Mais il n’est pas question pour nous de changer ne serait-ce qu’une virgule à ces accords », a prévenu M. Lieberman.
Mahmoud Abbas a affirmé samedi qu’il souhaitait amender l’accord de Paris conclu en 1994 car il est « injuste ».
Le Quartette pour le Proche-Orient a proposé aux Israéliens et aux Palestiniens de reprendre des négociations de paix avec l’objectif d’aboutir à un accord final fin 2012.
M. Lieberman, qui est également chef du parti ultra-nationaliste Israël Beitenou, a par ailleurs réaffirmé qu’une demande « unilatérale » d’intégration d’un Etat palestinien à l’ONU « provoquera sans aucun doute une réaction israélienne » et aura « des conséquences dures » pour les Palestiniens.
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’était déclaré samedi prêt sous condition à accepter le plan du Quartette tout en indiquant qu’Israël présentera sa position officielle dans les prochains jours.
Fort d’un regain de popularité après sa démarche historique à l’ONU, le président palestinien a réitéré samedi ses demandes de gel de la colonisation israélienne et de négociations basées sur les lignes de juin 1967 en réponse à l’appel du Quartette.
En évoquant les lignes de 1967, Mahmoud Abbas affirme que le futur Etat palestinien devra comprendre la Cisjordanie, la bande de Gaza et Jérusalem-Est, dont les Palestiniens veulent faire leur capitale.
M. Netanyahu a rejeté à de multiples reprises ces exigences.

***

Abbas veut amender un protocole avec Israël et relancer le dialogue avec Hamas

Le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé samedi, au lendemain de sa démarche historique à l’ONU, qu’il souhaitait amender l’accord économique israélo-palestinien de Paris de 1994 et il s’est engagé à relancer le dialogue avec le Hamas au pouvoir à Gaza.
« Nous voulons amender l’accord économique de Paris entre l’OLP et Israël car il n’est pas juste. Il contient des restrictions qui affectent l’économie palestinienne et entravent son développement », a déclaré le président palestinien à des journalistes dans l’avion qui le ramenait de New York, où il a demandé l’admission de l’Etat de Palestine à l’ONU.
« L’accord de Paris ne permet pas aux Palestiniens de promouvoir leur économie », a déploré Mahmoud Abbas.
Signé le 29 avril 1994 à Paris, après les accords d’autonomie d’Oslo (1993), ce « protocole économique sur les relations économiques entre Israël et l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) » accorde une liberté économique limitée aux Palestiniens.
Le président de l’Autorité palestinienne et chef de l’OLP s’est d’autre part engagé à ouvrir dans une « prochaine étape un dialogue approfondi » avec le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.
Le Hamas a désapprouvé la requête de Mahmoud Abbas devant l’ONU et a jugé son discours « sans substance ».
« Certains responsables du Hamas se sont opposés à la démarche de la direction palestinienne et ont émis des réserves, mais dans l’ensemble, j’ai reçu des soutiens au sein de dirigeants » de ce mouvement, a-t-il assuré.
« Nous évoquerons avec le Hamas la réconciliation, mais aussi les perspectives du mouvement palestinien », a dit M. Abbas.
Le dirigeant palestinien a également indiqué que la dernière offre du Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Union Européenne, Russie et ONU) sera étudiée par la direction palestinienne et qu il n’avait, à ce stade, aucun commentaire.
« Toutes les propositions politiques seront étudiées, nous n’en ignorerons aucune », a dit M. Abbas.
Le Quartette a proposé aux Israéliens et aux Palestiniens de reprendre des négociations de paix avec comme objectif d’aboutir à un accord final fin 2012.
Les deux parties se rencontreraient une première fois dans un mois pour établir « un calendrier et une méthode de négociations », selon cette déclaration publiée moins de quatre heures après le dépôt d’une demande d’adhésion d’un Etat de Palestine à l’ONU.
L’engagement d’aboutir à un accord définitif fin 2012 « au plus tard » serait pris lors de cette même réunion « préparatoire », selon le texte de la déclaration transmis à la presse par l’ONU.
Israël a dit « étudier » cette proposition du Quartette, a indiqué vendredi un responsable israélien.
Le calendrier de négociations avancé par le Quartette pour parvenir à une accord de paix israélo-palestinien avant la fin 2012 « n’est pas sacré », a estimé samedi le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon.

(Dimanche, 25 septembre 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 

« Saga d’été »
Ce recueil, de cinquante quatre pages, regroupe tous les textes et photographies publiés sur "Al-Oufok", site du -Mouvement démocratique arabe-,
dans le cadre de sa rubrique estivale (juillet, août 2011) intitulée "Cartes postales...", sous la signature d'Al Faraby.
 
Présentation et commandes à l'adresse:
http://www.aloufok.net/spip.php?article5242