Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Télévision > Mémoires tziganes, l’autre génocide

Mémoires tziganes, l’autre génocide

dimanche 2 octobre 2011, par La Rédaction

Mémoires tziganes, l’autre génocide
De Juliette Jourdan
Dimanche 2 octobre 2011
de 22h00 à 23h10 sur France 5

Le génocide des Sinti et des Roms demeure un holocauste oublié et encore largement ignoré et peu étudié. D’abord dénombrés, puis fichés au début du XXe siècle, les Tziganes d’Europe sont ensuite persécutés pendant la Seconde Guerre mondiale de la manière la plus radicale qui soit par les nazis et leurs alliés européens. A travers la parole des derniers survivants et des archives inédites, ce documentaire ébauche la reconstitution du long processus d’anéantissement de l’un des plus vieux peuples d’Europe. Il s’interroge également sur les répercussions de cette barbarie aujourd’hui sur les politiques européennes.

***

Sans doute le génocide tsigane est-il non un « holocauste oublié », pour reprendre l’expression des réalisatrices, mais un traumatisme trop longtemps minoré - l’Allemagne a attendu 1982 pour le reconnaître - et rarement évoqué dans sa complexité. On estime que de 40 % à 90 % des Tsiganes ont disparu entre 1938 et 1945, selon les régions. Qu’il s’agisse de Roms, de Sintis, de Manouches ou de populations sédentaires (contrairement aux clichés) et enracinées dans l’Europe, elles furent considérées comme peuples de « bâtards raciaux », « asociaux », « indésirables » par le régime nazi.
Ce documentaire leur rend hommage à sa façon, en racontant avec pédagogie leur progressive mise au ban, jusqu’à leur extermination. Fichage nécessaire pour circuler, expulsions - la résonance avec l’actualité est suggérée plus qu’assénée -, puis stérilisations de masse, emprisonnement, déportation. D’un pays à l’autre, les modalités sont différentes (exécutions sommaires, travaux forcés, expérimentations scientifiques sur les enfants...). Ce film les décrit avec patience et rigueur, de la France à la Moravie, interrogeant des survivants (Tchèques, Ukrainiens, Français ou Allemands) qui témoignent de la vie dans les camps et livrent chacun une parcelle de l’Histoire.

(Erwan Desplanques)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 

« Saga d’été »
Ce recueil, de cinquante quatre pages, regroupe tous les textes et photographies publiés sur "Al-Oufok", site du -Mouvement démocratique arabe-,
dans le cadre de sa rubrique estivale (juillet, août 2011) intitulée "Cartes postales...", sous la signature d'Al Faraby.
 
Présentation et commandes à l'adresse:
http://www.aloufok.net/spip.php?article5242