Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Israël publie la liste des détenus échangés contre Gilad Shalit

Israël publie la liste des détenus échangés contre Gilad Shalit

dimanche 16 octobre 2011, par La Rédaction

Accès à la liste publiée par le Hamas (en arabe)  :
<A href="http://www.aloufok.net/asra.pdf">www.aloufok.net/asra.pdf
 

***

Israël ainsi que le Hamas ont publié, dimanche matin, la liste du premier groupe de 477 prisonniers palestiniens qui doivent être libérés mardi en échange du soldat israélien Gilad Shalit. Dans la liste du ministère israélien de la Justice publiée sur le site internet de l’administration pénitentiaire figurent les noms de 27 femmes. Cette publication va permettre à des particuliers ou à des organisations de présenter des appels devant la Cour suprême israélienne contre les libérations. Dans le passé, la haute instance judiciaire n’a jamais remis en cause un accord sur un échange de prisonniers conclu par le gouvernement.
Le Hamas a, pour sa part, publié également dimanche matin à Gaza une liste de 477 Palestiniens qui vont être libérés sur son site internet. Un deuxième groupe de 550 prisonniers palestiniens doit être libéré dans les deux mois. La radio publique a précisé que, sur les 477 détenus qui vont être libérés, 292 sont originaires de la Cisjordanie, 130 de la bande de Gaza, 46 de Jérusalem-Est, 6 sont des Arabes israéliens, un est originaire du plateau du Golan annexé et 2 sont des ressortissants de pays étrangers. Le président Shimon Peres a reçu samedi soir les dossiers de certains prisonniers palestiniens auxquels il doit accorder sa grâce dans le cadre de l’accord d’échange. Selon la radio militaire, l’administration pénitentiaire israélienne va rassembler dimanche la majorité des détenus palestiniens dans la prison de Ketziot, dans le sud du pays. Les détenues et une minorité de prisonniers seront, pour leur part, transférés dans la prison de Hasharon, dans le centre d’Israël. Sur place, ils subiront des examens médicaux ainsi qu’un contrôle de leur identité.
Les noms des prisonniers concernés ont été mis en ligne sur le site internet des autorités pénitentiaires. Parmi les plus connus figure Ahlam Tamimi, qui fut journaliste pour une chaîne de télévision locale avant d’intégrer l’aile militaire du Hamas.
Elle a été condamnée seize fois à la prison à vie pour avoir participé au choix du lieu de plusieurs attentats suicides et pour y avoir acheminé des kamikazes. Quinze personnes ont trouvé la mort en 2001 sur l’un de ces sites, une pizzeria de Jérusalem.
Mohammed al Sharatha, cadre de l’unité 101, les troupes d’élite du Hamas, et responsable de l’enlèvement de deux militaires israéliens en 1989, est également du nombre. Les deux soldats en question avaient été tués et Sharatha a été arrêté la même année, puis condamné deux fois à perpétuité et une fois à 30 ans de réclusion.
La radio a également précisé que Gilad Shalit, après sa libération, sera transféré de la bande de Gaza vers l’Égypte puis ramené en Israël en hélicoptère. Il atterrira dans la base de Tel Nof, dans le sud du pays, où l’attendront ses parents ainsi que le Premier ministre Benyamin Netanyahou, le ministre de la Défense Ehud Barak et le chef d’état-major, le général Benny Gantz. Les journalistes ne seront pas autorisés sur la base. Puis le soldat, détenu depuis plus de cinq ans dans la bande de Gaza, sera transporté chez lui à Mitzpeh Hila, une petite localité de Haute Galilée dans le nord d’Israël. De son côté, le père du sergent, Noam Shalit, a mis en garde contre toute célébration prématurée en soulignant : "Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini." Le ministère de la Défense a précisé que Gilad Shalit serait automatiquement reconnu comme victime de stress post-traumatique.

(Dimanche, 16 octobre 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2
 

« Saga d’été »
Ce recueil, de cinquante quatre pages, regroupe tous les textes et photographies publiés sur "Al-Oufok", site du -Mouvement démocratique arabe-,
dans le cadre de sa rubrique estivale (juillet, août 2011) intitulée "Cartes postales...", sous la signature d'Al Faraby.
 
Présentation et commandes à l'adresse:
http://www.aloufok.net/spip.php?article5242