Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Irak > Irak : 53 morts dans un attentat en pleines célébrations chiites

Irak : 53 morts dans un attentat en pleines célébrations chiites

samedi 14 janvier 2012, par La Rédaction

Un attentat suicide a fait samedi plus de 50 morts et des dizaines de blessés en Irak au sein de la communauté chiite, cible de multiples attaques depuis le retrait des forces américaines en décembre.

Alors que le pays est plongé dans une crise politique, cette recrudescence des attaques contre la majorité chiite d’Irak fait craindre une reprise des violences entre communautés confessionnelles.

L’attentat de samedi a visé des pèlerins qui se rendaient vers une mosquée près de Bassorah, capitale du sud irakien, à l’occasion de la grande fête chiite de l’Arbaïn.

"Un terroriste portant un uniforme de la police et disposant de faux documents de la police est parvenu à atteindre un poste de contrôle et s’est fait sauter au milieu de policiers et de pèlerins", a dit un policier présent sur les lieux.

Les forces de sécurité ont interdit l’accès du principal hôpital de la ville, redoutant de nouveaux attentats. Des soldats, des policiers et des civils continuaient d’y amener des corps ensanglantés.

Des centaines d’Irakiens en pleurs se sont précipités vers la morgue afin d’y rechercher les corps de leurs proches. Une femme s’est écroulée sur le sol en criant de douleur auprès du cadavre de son fils, dont elle a recouvert la tête avec du sable en signe de deuil.

Riyadh Abdoul Amir, directeur des services sanitaires de Bassorah, a déclaré à Reuters que l’attentat avait fait 53 morts et 130 blessés. D’autres responsables irakiens ont auparavant évoqué un bilan compris entre 32 et 35 morts.

La fête de l’Arbaïn marque la fin des 40 jours de deuil observés annuellement par les chiites en mémoire de l’imam Hussein, petit-fils de Mahomet, mort en l’an 680 à la bataille de Kerbala. Les commémorations chiites étaient interdites du temps de Saddam Hussein, issu de la minorité sunnite, et elles ont été régulièrement la cible d’attentats après le renversement de l’ancien dirigeant irakien par l’armée américaine en 2003.

Certains groupes sunnites comme Al Qaïda considèrent les chiites comme des hérétiques.

Des centaines de milliers de chiites ont afflué vers Kerbala en provenance de nombreuses régions d’Irak, d’Iran et d’autres pays à l’occasion du pèlerinage de l’Arbaïn dont le point d’orgue avait lieu ce samedi.

Le 5 janvier dernier, cinq attentats visant des chiites, dont quatre dans des quartiers habités par cette communauté à Bagdad, ont fait au moins 73 morts et près de 150 blessés.

(14 janvier 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2