Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Syrie > Syrie : les pays du Golfe décident de retirer leurs observateurs

Syrie : les pays du Golfe décident de retirer leurs observateurs

mardi 24 janvier 2012, par La Rédaction

Les monarchies du Golfe ont annoncé mardi leur décision d’emboîter le pays à l’Arabie saoudite et de retirer leurs observateurs de la mission arabe en Syrie, très controversée.
Dans un communiqué, le Conseil de coopération du Golfe (CCG) annonce que ses "Etats membres ont décidé d’adhérer à la décision du royaume saoudien et de retirer leurs observateurs de la mission de la Ligue arabe en Syrie", accusant Damas de ne pas se conformer au plan de sortie de crise arabe.

***

La Ligue arabe veut se rendre à l’ONU pour avoir son soutien
La Ligue arabe a demandé mardi au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon de le rencontrer à New York pour présenter son plan de sortie de crise en Syrie et demander l’appui du Conseil de sécurité.
La demande a été adressée par le secrétaire général de l’institution panarabe Nabil al-Arabi et par le président de son comité chargé de la Syrie, le Premier ministre du Qatar cheikh Hamad ben Jassem al-Thani, a indiqué à l’AFP le secrétaire général adjoint de la Ligue, Ahmad ben Helli.
"Une lettre a été adressée à Ban Ki-moon demandant à le rencontrer au siège de l’ONU pour l’informer du plan arabe et demander le soutien du Conseil de sécurité à ce plan", a-t-il déclaré.
La Ligue arabe a annoncé dimanche un nouveau plan de sortie de crise pour la Syrie, qui appelle le président Bachar al-Assad à déléguer "des prérogatives au vice-président pour traiter avec un gouvernement d’union" nationale.
Ce gouvernement est appelé à être "formé dans les deux mois" avec "une personnalité de consensus" à sa tête, et doit préparer des élections législatives et présidentielle "pluralistes et libres".
Les autorités syriennes ont rejeté cette nouvelle initiative arabe, mais les pays européens ont estimé que ce plan pourrait "changer la donne" à l’ONU, où les membres permanents du Conseil de sécurité, divisés, n’ont jusque là pas réussi à adopter une résolution sur la Syrie.

(24 janvier 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2