Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Quand l’armée israélienne "oublie" un soldat en Cisjordanie

Quand l’armée israélienne "oublie" un soldat en Cisjordanie

jeudi 2 février 2012, par La Rédaction

L’information pourrait presque faire sourire, s’il ne s’agissait pas de guerre. L’armée israélienne a "oublié" un soldat lors d’une opération près de Ramallah, en Cisjordanie, et l’a ensuite récupéré grâce à des Palestiniens, ont indiqué, jeudi, les médias israéliens.
Selon les médias, les forces israéliennes sont un court instant intervenues mercredi à bord d’un convoi de jeeps dans un village situé au nord de Ramallah et se sont retirées en oubliant un militaire sur place. De même source, des Palestiniens du village ont entouré ce dernier et l’ont rassuré, puis l’ont escorté jusqu’à un barrage militaire israélien voisin où il a pu retrouver les officiers de son unité prévenus de l’incident.
Interrogé par l’AFP, un porte-parole de l’armée israélienne a confirmé qu’un soldat a été "isolé de son unité mercredi en Cisjordanie" et a indiqué qu’une enquête avait été ouverte.
Malgré cette anecdote insolite, l’armée israélienne ne semble pas pour autant avoir baissé sa garde en Cisjordanie. Un Palestinien, qui avait été libéré en octobre en échange du soldat Gilad Shalit, a été arrêté mardi, a-t-on appris de sources concordantes. Aymane Chawarna, 36 ans, de la localité de Doura, près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, a été interpellé tôt mardi, ont précisé des sources au sein des services de sécurité palestiniens.
Une porte-parole militaire israélienne a confirmé cette arrestation "pour suspicion d’activités mettant en péril la sécurité dans la zone", sans autre indication. Aymane Chawarna faisait partie du premier contingent de 477 prisonniers palestiniens, sur un total de 1 027, relâchés par Israël en échange du soldat Gilad Shalit, détenu pendant plus de cinq ans par le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.
Israël a relâché le 18 décembre 550 autres détenus palestiniens, dont le Franco-Palestinien Salah Hamouri, dans le cadre de la dernière phase d’un échange qui a permis la récente libération du soldat Shalit, lui aussi de nationalité française.

(02 février 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2