Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Bahreïn > Une manifestation dispersée par la police à Bahreïn

Une manifestation dispersée par la police à Bahreïn

lundi 20 février 2012, par La Rédaction

La police bahreïnie a tiré lundi des grenades lacrymogènes et fait usage de canons à eau pour disperser des manifestants antigouvernementaux à l’issue des obsèques d’un jeune homme de 19 ans qui, selon sa famille, a succombé à des brûlures subies en janvier.
Les heurts entre les forces de l’ordre et un demi-millier de protestataires ont eu lieu à Djihafs, juste à l’extérieur de Manama, la capitale.
La famille du jeune homme affirme que ce dernier n’avait pas pu se faire soigner dans les hôpitaux publics de crainte d’être arrêté. Selon la version du ministère de l’Intérieur, Hussain al Baqali s’est immolé par le feu pour mettre fin à ses jours.
Les autorités ont qualifié les manifestants de "vandales", qui ont été dispersés "de manière tout à fait légale".
Elles ont procédé par la suite à plusieurs arrestations de personnes qui tentaient de bloquer un axe routier proche de la place de la Perle, haut lieu du mouvement de contestation de 2011.
Le royaume de Bahreïn, port d’attache de la Ve flotte américaine du Golfe et proche allié de son puissant voisin saoudien, a été le théâtre l’an dernier d’un mouvement réclamant des réformes démocratiques.
Bahreïn est un Etat à la population majoritairement chiite gouverné par une dynastie sunnite.

(20 février 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2