Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Sur fond de tensions avec l’Iran, Nétanyahou sera reçu à la Maison Blanche le 5 (...)

Sur fond de tensions avec l’Iran, Nétanyahou sera reçu à la Maison Blanche le 5 mars

mardi 21 février 2012, par La Rédaction

Le président américain, Barack Obama, a invité le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à venir lui rendre visite le 5 mars, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué. Le bureau du premier ministre israélien avait indiqué, au début de février, que M. Nétanyahou se rendrait en visite aux Etats-Unis au début du mois de mars, mais sans préciser la date exacte.
Les entretiens israélo-américains au plus haut niveau interviennent sur fond de tensions à propos du programme nucléaire contesté de l’Iran. Le conseiller national à la sécurité américain, Tom Donilon, vient de clore, lundi 21 février, une visite de trois jours en Israël pour "des consultations sur de nombreux dossiers, dont l’Iran, la Syrie et d’autres questions relatives à la sécurité dans la région".
Le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, devrait se rendre à Washington pour y préparer la prochaine rencontre entre le président Obama et Benyamin Nétanyahou, a affirmé, mardi 21 février, la radio publique israélienne. La station n’a pas précisé la date exacte de la visite de M. Barak. Interrogée par l’AFP, une porte-parole du ministère de la défense à Tel-Aviv n’a ni démenti ni confirmé les informations de la radio.
Le vice-ministre des affaires étrangères israélien, Danny Ayalon, a estimé, mardi, sur la radio publique israélienne qu’"il n’y a pas de crise (à propos de l’Iran) entre Israël et les Etats-Unis, deux pays amis". "Nos discussions sont fructueuses, et nos voies se recoupent de plus en plus (...) Nous nous concertons toujours avec les Américains, mais ils comprennent qu’en fin de compte chaque pays est souverain dans ses prises de décisions", a-t-il ajouté.
Ces dernières semaines, Israël a soufflé le chaud et le froid sur la possibilité de mener des bombardements destinés à paralyser le programme nucléaire iranien. Dans une interview à la chaîne CNN, diffusée dimanche, le chef d’état-major américain, le général Martin Dempsey, avait estimé qu’il serait "prématuré" de lancer une action militaire contre l’Iran, au moment où Washington et ses alliés occidentaux tentent de renforcer les sanctions contre Téhéran, en particulier contre son secteur financier. Israël accuse par ailleurs l’Iran d’être à l’origine d’une série d’attaques qui a ciblé des ressortissants israéliens en Inde, en Géorgie et en Thaïlande.

(21 février 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2