Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Syrie > Édith Bouvier et William Daniels ont pu quitter la Syrie

Édith Bouvier et William Daniels ont pu quitter la Syrie

jeudi 1er mars 2012, par La Rédaction

La journaliste française Édith Bouvier a pu quitter la Syrie en compagnie de son confrère, le photographe William Daniels. Après plusieurs annonces contradictoires depuis le début de la semaine, ce sont finalement ses parents qui l’ont annoncé, jeudi soir, à la chaîne France 24. Nicolas Sarkozy a confirmé l’information quelques minutes plus tard.
"Édith Bouvier et William Daniels sont actuellement en sécurité en territoire libanais et seront dans quelques instants sous la protection de notre ambassade à Beyrouth", a déclaré Nicolas Sarkozy lors d’un bref point de presse en marge du sommet européen réuni à Bruxelles. "Je viens de m’entretenir avec Édith Bouvier, qui est naturellement très fatiguée, qui a beaucoup souffert, mais qui sait qu’elle est libre et qu’elle sera bientôt soignée", a-t-il poursuivi.
Quelques minutes plus tard, Alain Juppé a diffusé un communiqué dans lequel il se dit "heureux" de l’arrivée au Liban des deux journalistes. Le ministre des Affaires étrangères a indiqué qu’Édith Bouvier et William Daniels avaient été pris en charge par l’ambassade de France à Beyrouth. "Tout est fait pour assurer leur suivi médical et leur rapatriement dès que possible", a précisé le chef de la diplomatie française.
Mardi, après avoir annoncé qu’Édith Bouvier était saine et sauve au Liban et s’être dit "très heureux que le cauchemar (de la journaliste) prenne fin", Nicolas Sarkozy était revenu sur ses déclarations. "Il n’est pas confirmé qu’elle est aujourd’hui en sécurité au Liban", avait-il finalement déclaré, évoquant une situation "imprécise" et "complexe".
Édith Bouvier, 31 ans, a été blessée lors du bombardement qui a coûté la vie à la journaliste du Sunday Times Marie Colvin et au photographe français Rémi Ochlik. Jeudi, l’armée syrienne a pris le contrôle du quartier de Baba Amr, bastion de la rébellion à Homs où avait été blessée Édith Bouvier.

(1er mars 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2