Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Syrie > Des cadavres d’étrangers trouvés à Homs

Des cadavres d’étrangers trouvés à Homs

mercredi 7 mars 2012, par La Rédaction

Les autorités syriennes affirment avoir découvert plusieurs corps d’étrangers à Homs (centre), dans le quartier de Baba Amr, dont un Européen accusé d’avoir aidé les rebelles et portant le passeport du journaliste espagnol Javier Espinosa, rapporte mercredi la presse syrienne. Correspondant du quotidien El Mundo, Javier Espinosa avait quitté Baba Amr le 29 février pour le Liban, après avoir survécu au bombardement dans lequel ont été tués la journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik le 22 février.
Il avait indiqué qu’il avait perdu toutes ses affaires dans sa fuite, lorsque des tirs de l’armée syrienne l’avaient visé. "Plusieurs cadavres (...) ont été découverts à Baba Amr (...) qui ne sont pas ceux de Syriens", a déclaré un expert des services de sécurité au quotidien à grand tirage El Watan.
"Le plus grand mystère" entoure le corps d’un Européen "en possession du passeport et de la carte de presse de M. Espinosa", précise l’expert, selon qui le cadavre "appartient probablement à un citoyen européen", membre des services de renseignements ou d’une société de sécurité, "qui dirigeait" des insurgés à Baba Amr. Les services de sécurité assurent que "le journaliste espagnol connaît l’identité de l’individu qui était en possession de ses papiers et les lui aurait transmis", pour une raison non précisée. Baba Amr a été bombardé pendant un mois par les forces syriennes qui l’ont repris jeudi, faisant quelque 700 morts et des milliers de blessés, selon l’ONG Human Rights Watch.

***

L’Égypte craint une guerre civile en Syrie
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Mohammed Amr a mis en garde, mercredi dans un communiqué, contre une guerre civile en Syrie si des armes étaient fournies à l’opposition. Armer l’opposition et sa branche militaire l’Armée syrienne libre (ASL), une force composée en majorité de déserteurs, "mènerait à une escalade dans le conflit militaire et déclencherait une guerre civile en Syrie", selon un communiqué de Mohammed Amr. Le Conseil national syrien (CNS) a indiqué la semaine dernière vouloir organiser des livraisons d’armes à destination des rebelles syriens, grâce à un "bureau militaire" nouvellement créé.
"Nous savons que des pays ont émis le désir d’armer les révolutionnaires. Le CNS, via le bureau militaire, a voulu organiser ce flux pour éviter des livraisons directes d’armes venant de pays particuliers", a expliqué Burhan Ghalioun, le président du CNS. Certains pays arabes, comme le Qatar ou l’Arabie saoudite, se sont déclarés favorables à l’armement de l’ASL qui appuie par les armes la contestation contre le régime du président Bachar el-Assad dans un contexte de militarisation croissante du mouvement lancé il y a presque un an.
Cette idée est officiellement exclue par les pays occidentaux qui craignent l’arrivée de jihadistes aux côtés des rebelles. La Maison-Blanche a affirmé qu’al-Qaida essayait de profiter des violences et reconnu qu’il s’agissait de l’une des raisons pour lesquelles fournir des armes à l’opposition n’était pas à l’ordre du jour à Washington. Selon l’ONU, au moins 7 500 personnes ont été tuées dans les violences en Syrie depuis la mi-mars 2011.

***

Moscou avertit l’Occident que sa position sur la Syrie ne changera pas
La Russie a prévenu mardi que l’Occident ne devait pas s’attendre à un changement de politique à l’égard de son allié syrien après l’élection de Vladimir Poutine à la présidence, à la suite d’appels en ce sens des Etats-Unis et de l’Union européenne.
"Nous aimerions appeler nos partenaires américains et européens à ne pas prendre leurs désirs pour des réalités. La position russe sur la règlement du conflit en Syrie n’a jamais dépendu d’événements conjoncturels et ne se forme pas en fonction de cycles électoraux, contrairement à certains de nos collègues occidentaux", a déclaré le ministère des affaires étrangères dans un communiqué.
"Il ne faut pas tout mesurer à son aune", a ajouté le ministère dans un communiqué, réaffirmant son opposition à toute ingérence dans le conflit syrien. "Le règlement du conflit ne peut se faire que dans le cadre d’un dialogue entre toutes les parties, à travers lequel les Syriens – et seulement eux – prendront les décisions concernant l’avenir de leur Etat", a souligné le ministère russe.
Les Occidentaux avaient entériné la victoire à la présidentielle russe dimanche de Vladimir Poutine en lui demandant de faire évoluer la position de Moscou sur la Syrie. "Maintenant que les élections sont terminées, il est important de continuer de tenter de persuader la Russie de jouer son rôle au Conseil de sécurité" de l’ONU, a déclaré mardi la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.
De leur côté, les Etats-Unis ont dit espérer que Moscou adopte maintenant un "nouveau regard sur la tragédie en Syrie", qui a fait plus de 7 600 morts depuis un an selon les Nations unies. La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, a déjà bloqué deux résolutions des Occidentaux condamnant le répression du régime de Bachar Al-Assad, allié de Moscou depuis la période soviétique.

***

Air France suspend ses vols pour la Syrie "jusqu’à nouvel ordre"
La compagnie Air France a annoncé, mercredi 7 mars, la suspension pour une durée indéterminée de ses vols vers la Syrie, en raison des violences dans le pays.
La compagnie avait déjà successivement annulé son vol Paris-Damas de lundi 5 mars, puis celui qui était prévu jeudi 8 mars.
Depuis le début des troubles en Syrie, la compagnie française avait continué d’assurer ses trois vols hebdomadaires, mais avec une escale technique avec changement d’équipage à Amman en Jordanie.

(07 mars 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2