Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Gaza : l’escalade de violence se poursuit

Gaza : l’escalade de violence se poursuit

dimanche 11 mars 2012, par La Rédaction

Un raid israélien dimanche sur le nord de la bande de Gaza a fait un mort, un garçon de 12 ans, ce qui porte à 17 le nombre de tués dans des frappes israéliennes depuis vendredi à Gaza. "Un raid israélien à l’est du camp de réfugiés de Jabaliya a tué un Palestinien de 12 ans et en a blessé un autre, âgé de 7 ans. Les deux enfants appartenaient à la même famille", ont indiqué des sources médicales.
"L’armée de l’air israélienne a pris pour cible deux sites de lancement de roquettes, dans le nord de la bande de Gaza, utilisés par les organisations terroristes pour lancer des roquettes à longue portée - supérieure à 40 kilomètres - contre Israël", a confirmé l’armée dans un communiqué. Lors d’un deuxième raid aérien dans la matinée de dimanche, un Palestinien a été blessé à l’est de la ville de Gaza, selon le porte-parole des services d’urgences de Gaza, Adham Abou Selmiya.
La mort, vendredi, du chef des Comités de résistance populaire (CRP), un groupe radical basé à Gaza, visé par un raid israélien, a déclenché un nouveau cycle de violences entre Israël et des organisations qui prônent la lutte armée. Au total, 17 Palestiniens ont été tués, dont 15 appartenaient à des groupes armés, et 30 autres blessés, dont 6 grièvement, depuis vendredi après-midi. Il s’agit de la confrontation la plus meurtrière depuis août 2011.
Parallèlement, plus d’une centaine de roquettes et obus "de toutes sortes" se sont abattus sur le territoire israélien, dont 28 ont été interceptés par le système de défense anti-roquettes Iron Dome, selon l’armée israélienne. Les tirs ont continué dans la nuit de samedi à dimanche : plusieurs roquettes tirées de Gaza se sont abattues sur le sud d’Israël, a déclaré une porte-parole militaire.
Par précaution, les autorités ont demandé à la population du sud d’Israël de rester à proximité des abris et tous les établissements scolaires de la région étaient fermés dimanche matin. L’armée israélienne a affirmé que les CRP étaient "responsables de la préparation d’une attaque terroriste qui devait avoir lieu via le Sinaï (en Égypte) dans les prochains jours". Le 18 août, des hommes armés ont franchi la frontière israélo-égyptienne et mené des attaques dans le désert israélien du Néguev. Huit Israéliens ont été tués et l’État hébreu a imputé ces attaques aux CRP, qui ont démenti.

(11 mars 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2