Al-Oufok

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > "Ça sent le moisi" (2)

"Ça sent le moisi" (2)

lundi 14 mai 2012, par Al Faraby

"Abdallah Djaballah a menacé l’Algérie d’une -révolution-"
"connais pas"
"c’est le président fondateur du parti islamiste Front de la Justice et du Développement"
"dis-donc... t’avais encore raison"
"comment ça ?"
"ça sent le moisi"
"sauf que moi je parlais des réformes escomptées par l’Union européenne et promises par le pouvoir en place"
"c’est pareil puisque celles-ci impliquent cela"
"je comprends mieux à présent"
"quoi ?"
"l’enthousiasme de José Ignacio Salafranca à l’annonce des résultats des élections législatives en Algérie"
"ce nom me dit quelque chose"
"c’est le chef de la mission des quelque 150 observateurs de l’Union européenne"
"...!?"

Al Faraby
Lundi, 14 mai 2012

Abstention : 57%
"Nous sommes en pourparlers avec les différents partis qui refusent ces élections pour adopter une position commune", a indiqué le bouillant militant islamiste de 56 ans. "Si ces partis décident de se retirer du parlement, le FJD sera à leur tête".

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href="http://www.aloufok.net/spip.php?article2">http://www.aloufok.net/spip.php?article2